Tribune d'Information sur le Rwanda

Le Départ de Mme Victoire Ingabire Umuhoza pour le Rwanda est fixé pour le 15 Janvier

Dans un communiqué publié à Bruxelles, le 11 janvier 2010, le Secrétaire général adjoint des FDU-Inkingi, Mr Benoît Ndagijimana, a annoncé que le depart de Mme Victoire Ingabire Umuhoza et sa délégation pour le Rwanda aura lieu le 15 janvier 2010.
Voici le texte intégral de ce communiqué:

En prélude au départ de leur candidate aux prochaines élections présidentielles prévues le 09 août 2010, les FDU-Inkingi ont tenu une réunion publique à Bruxelles ce samedi 09 janvier 2010. L’objet de cette réunion publique animée par les membres de leur Bureau Exécutif était d’informer l’opinion du départ au Rwanda de leur candidate désignée, Mme Victoire Ingabire Umuhoza et de sa délégation. Suite à un problème lié aux réservations, ce départ aura lieu le 15 janvier 2010 et non le 18 janvier comme annoncé précédemment.

Le Bureau Exécutif a confirmé au public que, de tous les membres de l’équipe initialement prévue pour prendre en charge l’enregistrement, l’implantation des FDU dans le pays et la campagne électorale, notamment Eugène Ndahayo, leur Premier Vice-président, seule la candidate désignée et une autre personne ne faisant pas partie de cette équipe, ont reçu des documents de voyage.

Dans leurs interventions, les membres du Bureau Exécutif, ont entretenu l’auditoire des manœuvres et actes d’intimidation déployés par le FPR pour faire barrage au projet des FDU-Inkingi. Ils ont exhorté les Rwandaises et les Rwandais à vaincre la peur, principale arme dont il se sert pour leur imposer ses desseins.

Se référant notamment aux rapports fabriqués par ou avec le soutien de réseaux étrangers opérant parfois dans les structures des Nations-Unies pour fournir des armes politiques ou judiciaires au FPR, ils ont rappelé au public qu’aucune puissance étrangère ne peut vaincre un peuple déterminé à prendre sa liberté et exercer ses droits.
A huit mois des présidentielles, le Bureau Exécutif  a expliqué qu’il était impératif que la candidate des FDU-Inkingi se rende dans le pays pour renouer avec lui et tenter d’ouvrir un dialogue avec le FPR afin de permettre le déploiement effectif ultérieur des autres membres de leur direction. Il a indiqué que cet acte s’inscrit dans le long processus de la révolution démocratique rwandaise, qui ne débute ni ne prendra fin avec l’élection présidentielle en vue. Le public a salué le courage des dirigeants des FDU-Inkingi en général et la bravoure de leur candidate, en particulier et l’a démontré en donnant une contribution matérielle appréciable.

Le Bureau Exécutif, mesurant à leur juste valeur les risques que comporte cette démarche pour l’intégrité physique et la liberté de mouvement de leur candidate, a expliqué qu’il était nécessaire de donner une chance à la lutte politique et briser à terme le cercle vicieux de l’usage de la violence pour résoudre les différends internes à la société rwandaise.

Le Bureau Exécutif estime qu’il est dans l’intérêt de tous, y compris du FPR au pouvoir, d’accepter cette main tendue. Ce faisant, il donnerait un signal certain qu’un règlement définitif et pacifique du problème d’insécurité régionale qui prévaut notamment dans l’Est de la RDC et qui découle essentiellement de la crise rwandaise, est enfin irréversiblement engagé.

Fait à Bruxelles, le 11 janvier 2010

Benoît Ndagijimana

Secrétaire général adjoint.

0 comments

There are no comments yet...

Kick things off by filling out the form below.

Leave a Comment