Les autorités rwandaises accusées de génocide des Hutu accusent le héros de ‘Hotel Rwanda’, de terrorisme — Rwandinfo_FR
Tribune d'Information sur le Rwanda

Les autorités rwandaises accusées de génocide des Hutu accusent le héros de ‘Hotel Rwanda’, de terrorisme

Les autorités rwandaises, accusées de genocide des Hutus par le Rapport de l’ONU publié le 1er Octobre, accusent Paul Rusesabagina, dont l’histoire durant le génocide a inspiré le film « Hôtel Rwanda », de « terrorisme » et de soutenir le mouvement rebelle hutu FDLR basé en RDC. M. Rusesabagina, qui vit aux Etats-Unis, gérait en 1994, à Kigali, l’Hôtel des Mille Collines où un millier de Tutsi avaient trouvé refuge.

Paul Rusesabagina

Paul Rusesabagina, President de ‘Hotel Rwanda Rusesabagina Foundation (HRRF)’.
“Ceux qui m’accusent de terrorisme ne sont que des criminels et génocidaires présumés qui sont dans l’impasse” – déclare Rusesabagina.

Le procureur général, Martin Ngoga, a affirmé disposer de preuves de transferts d’argent par M. Rusesabagina, avec l’aide de Victoire Ingabire – actuellement détenue sous l’accusation de participation à la création d’une organisation terroriste – à destination des rebelles des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR).

Paul Rusesabagina, actuellement hospitalisé à Bruxelles, a rejeté ces accusations. Dans une interview à la VOA à partir de Bruxelles, il a dit n’avoir pas envoyé d’argent au Rwanda depuis au moins sept ans. Il a accusé le gouvernement rwandais de mener une campagne en vue de le salir. « Il y avait une campagne de dénigrement qui avait été commencé par le président Kagame lui-même par des insultes à ma personne, et puis des menaces d’élimination physique par des accidents de voiture », a déclaré Rusesabagina.

L’ancien directeur de l’Hôtel des Mille Collines a dit que sa fondation « Hotel Rwanda Rusesabagina Foundation, a toujours été l’avocat de la solution par le dialogue. » Il a cité notamment les conférences organisées par cette fondation basée à Chicago.

« Les dirigeants du Rwanda sont des gens qui sont aussi accusés d’avoir commis un génocide contre les Hutus au Congo ; ce sont des criminels et génocidaires présumés, comme tant d’autres génocidaires présumés qui sont dans l’impasse, et qui voudraient se défouler sur la population », a déclaré Paul Rusesabagina.

[Afrique Actu]

0 comments

There are no comments yet...

Kick things off by filling out the form below.

Leave a Comment