Tribune d'Information sur le Rwanda

Rwanda : D´┐Żo Mushayidi est un ´┐ŻMandela´┐Ż et non un ´┐Żcriminel´┐Ż

Dans son communiqu´┐Ż n´┐Ż 121/2010, le Centre de Lutte contre l´┐ŻImpunit´┐Ż et l´┐ŻInjustice au Rwanda (CLIIR) ´┐Żcrit ceci:

D´┐Żo Mushayidi est un ´┐ŻMandela´┐Ż et non un ´┐Żcriminel´┐Ż.

Le Centre de Lutte contre l´┐ŻImpunit´┐Ż et l´┐ŻInjustice au Rwanda (CLIIR) d´┐Żnonce et condamne le kidnapping par la police burundaise et la d´┐Żportation forc´┐Że vers le Rwanda de Monsieur D´┐Żogratias MUSHAYIDI.
Ce crime contre l´┐Żhumanit´┐Ż, qui est imprescriptible et imputable aux forces de s´┐Żcurit´┐Ż de la R´┐Żpublique du Burundi, a eu lieu vendredi le 5 mars 2010.
D´┐Żo Mushayidi est pr´┐Żsident du Pacte de D´┐Żfense du Peuple (PDP) depuis novembre 2008. C´┐Żest un des rares rescap´┐Żs tutsis qui a os´┐Ż rompre avec le FPR dont il a d´┐Żnonc´┐Ż les crimes, la corruption et les d´┐Żrives antid´┐Żmocratiques.
Le r´┐Żgime du FPR l´┐Żinsulte en le traitant de terroriste qui serait impliqu´┐Ż dans les attaques aux grenades survenues au Rwanda depuis quelques semaines.

M. Mushayidi est un opposant politique cr´┐Żdible et reconnu comme tel par la majorit´┐Ż des rwandais qui le connaissent bien. Tous les pr´┐Żtextes sont bons pour le r´┐Żgime dictatorial du g´┐Żn´┐Żral Paul KAGAME, pr´┐Żsident du Rwanda, pour se d´┐Żbarrasser de ses opposants politiques r´┐Żels ou suppos´┐Żs.
Le CLIIR recommande une enqu´┐Żte urgente et ind´┐Żpendante sur ces attaques ´┐Ż la grenade qui, selon certains observateurs rwandais et ´┐Żtrangers, seraient l´┐Ż´┐Żuvre de l´┐Żomnipr´┐Żsente et omnipuissante DMI (Directorate of Military Intelligence).
Le g´┐Żn´┐Żral Jack Nziza, le colonel Emmanuel Ndahiro et le g´┐Żn´┐Żral James Kabarebe sont soup´┐Żonn´┐Żs de superviser ces attaques visant ´┐Ż terroriser la population civile et ´┐Ż se d´┐Żbarrasser des opposants politiques qui ont form´┐Ż un Conseil de concertation politique tr´┐Żs efficace face ´┐Ż Paul Kagame.

Ce communiqu´┐Ż n´┐Ż121 est un vibrant hommage ´┐Ż M. D´┐Żo Mushayidi, un homme politique qui a toujours su rassembler autour de lui tous les rwandais sans aucune distinction politique, ethnique et r´┐Żgionale.

Avant de parler de son kidnapping et de son h´┐Żritage politique, voici quelques uns des nombreux commentaires qui sont parvenus au CLIIR depuis sa d´┐Żportation vers le Rwanda :
´┐Ż D´┐Żo Mushayidi n´┐Ża jamais ´┐Żt´┐Ż et ne sera jamais un terroriste. C´┐Żest notre ´┐Ż Mandela ´┐Ż pour nous les rescap´┐Żs des crimes de g´┐Żnocide, des crimes contre l´┐Żhumanit´┐Ż et des crimes de guerre commis au Rwanda et au Congo depuis 1990 jusqu´┐Ż´┐Ż ce jour de 2010.
Mushayidi r´┐Żclame la justice et la v´┐Żrit´┐Ż dans ses paroles et ses ´┐Żcrits pour tous les victimes et les rescap´┐Żs sans aucune distinction politique, ethnique ou r´┐Żgionale
´┐Ż.

Un nouveau ´┐ŻMandela´┐Ż serait n´┐Ż au Rwanda ?

M. Nelson Mandela, ancien pr´┐Żsident de la R´┐Żpublique Sud Africaine (RSA) ´┐Żtait un avocat de formation et de profession qui a pass´┐Ż 27 ans de prison sous le r´┐Żgime de l´┐Żapartheid.

M. D´┐Żo Mushayidi, le ´┐Ż Mandela ´┐Ż du Rwanda ´┐Żtait un enseignant de profession et un religieux de vocation. En effet, Mushayidi est un ancien fr´┐Żre Jos´┐Żphiste qui a quitt´┐Ż sa soutane et ses ´┐Żtudes de th´┐Żologie pour devenir le repr´┐Żsentant officiel du Front Patriotique Rwandais (FPR), la r´┐Żbellion arm´┐Że tutsie, en Suisse jusqu´┐Ż´┐Ż son retour au Rwanda en 1994.
Il avait ´┐Żt´┐Ż s´┐Żduit par les textes du programme politique du FPR qui rencontrait son id´┐Żal politique en tant que d´┐Żmocrate n´┐Ż.
Nous ignorons combien d´┐Żann´┐Żes, et dans quel ´┐Żtat de sant´┐Ż physique et mental, il va passer en prison sous le r´┐Żgime de l´┐ŻApartheid impos´┐Ż par le FPR au Rwanda.
Connaissant les m´┐Żthodes criminelles du r´┐Żgime FPR, nous craignons qu´┐Żil soit tu´┐Ż ou que son cerveau soit endommag´┐Ż par la torture ou le poison, comme ce fut le cas de M. Innocent Byabagamba, un ancien militaire tutsi arr´┐Żt´┐Ż dans un pays voisin et d´┐Żport´┐Ż au Rwanda et dont le cerveau a ´┐Żt´┐Ż tr´┐Żs endommag´┐Ż dans l´┐Żintention d´┐Żen faire un handicap´┐Ż mental in fine.

Ceux qui traitent Mushayidi de ´┐Ż Mandela ´┐Ż du Rwanda, ce sont ceux qui connaissent son histoire tragique.
La trag´┐Żdie familiale de Mushayidi peut se r´┐Żsumer comme suit :
´┐Ż Son p´┐Żre a ´┐Żt´┐Ż tu´┐Ż par des hutus trois mois avant sa naissance en 1961. Il est donc n´┐Ż dans les d´┐Żcombres de la maison familiale d´┐Żtruite pendant les violences ethniques de la r´┐Żvolution de 1959. Sa vieille m´┐Żre et ses deux s´┐Żurs a´┐Żn´┐Żes ont ´┐Żt´┐Ż massacr´┐Żes avec leurs enfants pendant le g´┐Żnocide de 1994 ´┐Ż l´┐Ż´┐Żpoque o´┐Ż il repr´┐Żsentait le FPR en Suisse ´┐Ż.
Malgr´┐Ż la mort violente de ses proches parents, Mushayidi a toujours collabor´┐Ż avec ses compatriotes Hutu et Twa dans les diff´┐Żrents mouvements politiques qu´┐Żil a cofond´┐Żs ou qu´┐Żil a rejoint depuis le 22 f´┐Żvrier 2001.
Il a toujours milit´┐Ż en faveur du Dialogue inter-rwandais et de la Commission V´┐Żrit´┐Ż, Justice et R´┐Żconciliation. Ce sont les principaux instruments politiques qu´┐Żil a toujours privil´┐Żgi´┐Żs. Sa philosophie politique ne lui permettrait pas de sombrer dans un quelconque terrorisme.
C´┐Żest un homme qui assume et revendique toujours ces actes. Au cas o´┐Ż il serait amen´┐Ż ´┐Ż poser un acte violent, il aurait le courage politique d´┐Żassumer et de revendiquer son acte.
Comme le sud-africain Nelson MANDELA a vaincu l´┐Żapartheid, le ´┐ŻMandela´┐Ż rwandais r´┐Żve de vaincre les d´┐Żmons ethniques et cr´┐Żer un pays viable pour toutes les ethnies du Rwanda et de la r´┐Żgion.
C´┐Żest pour ´┐Żviter ´┐Ż tout rwandais une trag´┐Żdie semblable ´┐Ż la sienne que D´┐Żo Mushayidi a ´┐Żvolu´┐Ż dans plusieurs formations politiques susceptibles de lib´┐Żrer le Rwanda de l´┐ŻApartheid ethnique qui le mine.

Recommandations :

Le Centre recommande instamment :

- Que le pr´┐Żsident Paul Kagame et son gouvernement autorisent la lib´┐Żration imm´┐Żdiate et sans condition de M. D´┐Żo Mushayidi qui ne fait qu´┐Żexercer ses droits naturels que sont : la libert´┐Ż, la propri´┐Żt´┐Ż, la s´┐Żret´┐Ż et le droit de r´┐Żsister ´┐Ż l´┐Żoppression.

- Que le gouvernement rwandais respecte tous les droits et libert´┐Żs de M. Mushayidi.

- Que M. Mushayidi soit autoris´┐Ż ´┐Ż rencontrer ses avocats charg´┐Żs de le faire lib´┐Żrer ou de le d´┐Żfendre dans un ´┐Żventuel proc´┐Żs s´┐Żil y a eu des d´┐Żlits ´┐Ż juger.

- Que le pr´┐Żsident rwandais Paul Kagame abandonne tous ses graves d´┐Żfauts qui lui sont attribu´┐Żs par ses anciens proches collaborateurs.
En effet, dans son interview ´┐Ż la Vox of America (VOA du 04/03/10), le g´┐Żn´┐Żral Kayumba Nyamwasa accuse le pr´┐Żsident Paul KAGAME d´┐Ż´┐Żtre caract´┐Żris´┐Ż par ´┐Ż le n´┐Żpotisme, la cupidit´┐Ż, le divisionnisme, les intrigues et l´┐Żautoglorification ´┐Ż.
Il parle de maltraitance contre la famille du g´┐Żn´┐Żral Fred Rwigema, l´┐Żancien pr´┐Żsident du FPR assassin´┐Ż le 02/10/1990, de la mise ´┐Ż l’´┐Żcart de plusieurs membres fondateurs du FPR.
Il parle ´┐Żgalement des citoyens rwandais ” humili´┐Żs par le pr´┐Żsident rwandais, qui se courbent, s’agenouillent, roulent par terre devant lui, qui se font tabasser avec des coups de pieds”.
Nous constatons que c´┐Żest ce genre de traitements inhumains et d´┐Żgradants qu´┐Żil applique contre ses opposants politiques dont M. D´┐Żo Mushayidi fait partie.

- Que tous les pays qui aident le Rwanda, toutes les organisations des droits humains et tous les hommes de bonne volont´┐Ż r´┐Żclament sa lib´┐Żration.

- Nous encourageons Monsieur Mushayidi, s´┐Żil est encore vivant ou en ´┐Żtat physique et mental normal, ´┐Ż r´┐Żsister aux pers´┐Żcutions dont il fait l´┐Żobjet en prison ou dont il fera l´┐Żobjet en libert´┐Ż s´┐Żil est rel´┐Żch´┐Ż.
Nous craignons qu´┐Żil soit soumis ´┐Ż la torture physique et/ou mentale puisque ses avocats n´┐Żarrivent pas ´┐Ż le rencontrer.

Lire aussi:
- Les raisons de l´┐Żexil de l´┐Żopposant politique Rwandais Deo Mushayidi en l´┐Żan 2000.
- Les activit´┐Żs politiques de Mushayidi en exil en Belgique.
- Le Burundi doit r´┐Żpondre du kidnapping et d´┐Żportation de Deo Mushayidi.
- Br´┐Żve biographie de l´┐Żopposant politique Rwandais Deo Mushayidi

Tir´┐Ż du communiqu´┐Ż n´┐Ż 121/2010 publi´┐Ż le 8 Mars 2010 par Joseph Matata, Coordinateur du CLIIR (Centre de Lutte contre l´┐ŻImpunit´┐Ż et l´┐ŻInjustice au Rwanda).


mars 10, 2010   No Comments

Rwanda: Publications faites ou cosign´┐Żes par l’opposant politique Rwandais Mushayidi


Les livres et les documents publi´┐Żs par Mushayidi seul ou cosign´┐Żs avec d´┐Żautres :

- ´┐Ż Les secrets du g´┐Żnocide rwandais : les myst´┐Żres d´┐Żun pr´┐Żsident ´┐Ż est un livre ´┐Żcrit et publi´┐Ż par un journaliste d´┐Żinvestigation, M. Charles ONANA, avec la collaboration de Mushayidi. Ce fut le premier livre qui osa avancer l´┐Żhypoth´┐Żse selon laquelle le pr´┐Żsident Paul Kagame serait le commanditaire de l´┐Żattentat du 6 avril 1994 qui a tu´┐Ż deux pr´┐Żsidents Hutus en exercice. Celui du Burundi, Cyprien Ntaryamira et celui du Rwanda, Juv´┐Żnal Habyarimana.

- ´┐Ż La charte rwandaise des Droits et des Libert´┐Żs ´┐Ż est un document consacrant les droits et les libert´┐Żs publiques en faveur des Rwandais.
Elle fut publi´┐Że le 24/07/2007 par le Partenariat Intwari dont les dirigeants se sont engag´┐Żs ´┐Ż respecter dans ces termes :
´┐Ż Et que, d´┐Żs cet instant, nous nous engageons ´┐Ż unir toutes nos potentialit´┐Żs et ´┐Ż lutter main dans la main, avec courage et abn´┐Żgation, jusqu´┐Ż´┐Ż la tenue d´┐Żun Dialogue national d´┐Żmocratique et sans exclusive et ´┐Ż la victoire totale et irr´┐Żversible de la d´┐Żmocratie, de l´┐Ż´┐Żtat de droit, de l´┐Żunit´┐Ż dans la diversit´┐Ż, de la justice, de l´┐Ż´┐Żgalit´┐Ż, de la s´┐Żcurit´┐Ż ´┐Żquitable des citoyens, de la paix et du d´┐Żveloppement durable ´┐Ż.

- ´┐Ż Pourquoi j´┐Żai comm´┐Żmor´┐Ż le 6 avril ´┐Ż est une d´┐Żclaration tr´┐Żs forte et ´┐Żmouvante qu´┐Żil a publi´┐Ż le 8/04/2006 en r´┐Żaction d´┐Żune agression verbale qu´┐Żil a subi le 7/04/2006, lors de la marche aux flambeaux organis´┐Że par IBUKA Belgique. En effet, un homme proche de l´┐ŻAmbassade du Rwanda en Belgique lui a reproch´┐Ż violemment d´┐Żavoir comm´┐Żmor´┐Ż le 6/04/2006 au M´┐Żmorial du g´┐Żnocide rwandais ´┐Żrig´┐Ż ´┐Ż Bruxelles (´┐Ż Woluwe St Pierre) en compagnie des rescap´┐Żs ´┐Ż non Tutsis ´┐Ż de ce g´┐Żnocide.

- ´┐Ż M´┐Żmo adress´┐Ż au Conseil de S´┐Żcurit´┐Ż de l’ONU par la Cellule de la documentation et de la s´┐Żcurit´┐Ż du Partenariat Intwari en f´┐Żvrier 2008. ´┐Ż
Ce document fut un v´┐Żritable ´┐Ż Plaidoyer pour une enqu´┐Żte globale, objective et impartiale sur le g´┐Żnocide rwandais et ses cons´┐Żquences ´┐Ż.
Ce M´┐Żmo exceptionnel r´┐Żv´┐Żle que : L´┐Żex´┐Żcution du g´┐Żnocide rwandais a ´┐Żt´┐Ż r´┐Żalis´┐Że par les deux blocs d’extr´┐Żmistes : certains militaires et les milices Hutues ainsi que les militaires et cadres politiques tutsis du FPR.
Le document souligne que ´┐Ż depuis 1989 ´┐Ż partir de l’Ouganda, dans la planification du g´┐Żnocide rwandais par un noyau de militaires TUTSIS du Rwanda et de l’Ouganda, il ´┐Żtait question de programmer l’assassinat du pr´┐Żsident Hutu, Juv´┐Żnal Habyarimana, et l’extermination des populations Hutues qualifi´┐Żes “d’ennemis r´┐Żgionaux” (Voir page 20 du M´┐Żmo).

Tir´┐Ż du communiqu´┐Ż n´┐Ż 121/2010 publi´┐Ż le 8 Mars 2010 par le CLIIR (Centre de Lutte contre l´┐ŻImpunit´┐Ż et l´┐ŻInjustice au Rwanda).

Lire aussi:
- Les raisons de l´┐Żexil de l´┐Żopposant politique Rwandais Deo Mushayidi en l´┐Żan 2000.
- Les activit´┐Żs politiques de Mushayidi en exil en Belgique.
- Le Burundi doit r´┐Żpondre du kidnapping et d´┐Żportation de Deo Mushayidi.
- Br´┐Żve biographie de l´┐Żopposant politique Rwandais Deo Mushayidi

mars 10, 2010   No Comments

Br´┐Żve biographie de l’opposant politique Rwandais Deo Mushayidi

Voici une Br´┐Żve biographie de D´┐Żo Mushayidi :

- Mr. D´┐Żogratias Mushayidi est n´┐Ż au Rwanda en 1961 ´┐Ż Sake ´┐Ż Kibungo au sud Est du Rwanda.

- D´┐Żethnie Tutsi, il est mari´┐Ż et p´┐Żre de deux enfants. Son p´┐Żre a ´┐Żt´┐Ż tu´┐Ż en 1961 par des Hutu pendant les violences politiques li´┐Żes ´┐Ż la r´┐Żvolution de 1959. Sa m´┐Żre et ses deux s´┐Żurs a´┐Żn´┐Żes ont ´┐Żt´┐Ż tu´┐Żes pendant le g´┐Żnocide de 1994.
A part sa femme et ses deux enfants, il n´┐Ża plus de proches parents en vie. Cette trag´┐Żdie familiale l´┐Ża tellement marqu´┐Ż qu´┐Żil est toujours occup´┐Ż ´┐Ż favoriser l´┐Żinstauration d´┐Żun Etat de droit et le respect des droits humains au Rwanda.
En Belgique, il n´┐Ża pas cherch´┐Ż un travail r´┐Żmun´┐Żr´┐Ż et n´┐Ża pas voulu approfondir ses ´┐Żtudes comme d´┐Żautres exil´┐Żs.

- Form´┐Ż chez les Fr´┐Żres Jos´┐Żphistes o´┐Ż il aura pass´┐Ż 12 ans, il enseignera en tant que fr´┐Żre Jos´┐Żphite au Rwanda (1984-1986), en R´┐Żpublique D´┐Żmocratique du Congo (1986-1988) et au Burundi (1988-1989) avant d´┐Ż´┐Żtre envoy´┐Ż en Suisse pour y poursuivre sa formation en Th´┐Żologie et en Philosophie ´┐Ż l´┐ŻUniversit´┐Ż de Fribourg.

- Rattrap´┐Ż par la guerre de 1990, il s´┐Żengage au FPR qu´┐Żil va repr´┐Żsenter dans ce pays pendant toute la dur´┐Że du conflit.

- Alors qu´┐Żil vient de perdre toute sa famille dans la trag´┐Żdie de 1994, il rentre au Rwanda pour contribuer ´┐Ż la reconstruction nationale. A ce titre, il travaillera comme b´┐Żn´┐Żvole au Secr´┐Żtariat g´┐Żn´┐Żral du FPR depuis ao´┐Żt 1994 mais, d´┐Żs mars 1995, des divergences avec le leadership du FPR l´┐Żam´┐Żnent ´┐Ż rompre d´┐Żfinitivement avec ce mouvement et ´┐Ż embrasser une nouvelle carri´┐Żre comme journaliste.

- Ses publications engag´┐Żes et tr´┐Żs critiques pour le FPR finiront par agacer le nouveau r´┐Żgime qui l´┐Żaccusera publiquement de subversion politique.

- En mars 2000 il prend le chemin de l´┐Żexil et atterrit en Belgique qui lui accorde l´┐Żasile politique.

- Il retourne alors ´┐Ż la politique et d´┐Żcide d´┐Żanimer l´┐Żopposition en exil.
Porte-parole reconnu de celle-ci depuis 2002 notamment au sein de l´┐Żalliance ´┐Ż Igihango ´┐Ż et de la Concertation permanente de l´┐Żopposition d´┐Żmocratique rwandaise (CPODR), il se distinguera particuli´┐Żrement au Partenariat-Intwari en cosignant avec ses coll´┐Żgues un M´┐Żmorandum historique (janvier 2008) sur le g´┐Żnocide rwandais destin´┐Ż au Conseil de s´┐Żcurit´┐Ż des Nations Unies.

- En novembre 2008, avec ses amis, il quitte l´┐ŻEurope pour poursuivre la lutte sur le terrain en Afrique des Grands Lacs.

- M. D´┐Żo Mushayidi pr´┐Żside aujourd´┐Żhuit le Pacte de D´┐Żfense du Peuple (PDP-IMANZI), une ´┐Żmanation du Partenariat-Intwari, mais dont les fondateurs tablent sur un plus large rassemblement en faveur du Changement au Rwanda.

Tir´┐Ż du communiqu´┐Ż n´┐Ż 121/2010 publi´┐Ż le 8 Mars 2010 par le CLIIR (Centre de Lutte contre l´┐ŻImpunit´┐Ż et l´┐ŻInjustice au Rwanda)

Lire aussi:
- Les raisons de l´┐Żexil de l´┐Żopposant politique Rwandais Deo Mushayidi en l´┐Żan 2000.
- Les activit´┐Żs politiques de Mushayidi en exil en Belgique.
- Le Burundi doit r´┐Żpondre du kidnapping et d´┐Żportation de Deo Mushayidi.


mars 10, 2010   No Comments

Les activit´┐Żs politiques de Mushayidi en exil en Belgique


Voici comment le CLIIR (Centre de Lutte contre l´┐ŻImpunit´┐Ż et l´┐ŻInjustice au Rwanda) d´┐Żcrit les activit´┐Żs politiques de D´┐Żo Mushayidi en exil en Belgique:

- Le 22/02/2001, Mushayidi et ses coll´┐Żgues du comit´┐Ż de coordination pr´┐Żsente le manifeste national d´┐Żun mouvement monarchiste qu´┐Żils venaient de cr´┐Żer ´┐Ż Bruxelles appel´┐Ż : ´┐Ż Nation ´┐Ż Imbaga y´┐ŻInyabutatu Nyarwanda ´┐Ż qui pr´┐Żnait la restauration de l´┐ŻUnit´┐Ż de la Nation rwandaise via l´┐Żinstauration d´┐Żune monarchie constitutionnelle.
L´┐Żambassadeur du Rwanda, Jacques Bihozagara r´┐Żagit le jour m´┐Żme dans un communiqu´┐Ż du 22/02/2001 dans lequel il ´┐Żnum´┐Żra les 8 partis politiques reconnus dans le protocole d´┐ŻAccord du 24/11/1994 sur la mise en place des Institutions de la Transition.
Il d´┐Żnon´┐Ża la cr´┐Żation de ce parti dans ces termes : ´┐Ż L´┐ŻEtat Rwandais consid´┐Żre ill´┐Żgale toute initiative irrespectueuse des principes ´┐Żnonc´┐Żs dans sa constitution minutieusement ´┐Żlabor´┐Że apr´┐Żs de durs moments de n´┐Żgociations et d´┐Żfie toute man´┐Żuvre de distraction de l´┐Żopinion rwandaise et internationale ´┐Ż.
Le r´┐Żgime du FPR s´┐Żarrogeait ainsi le droit de r´┐Żglementer toute opposition politique dans la diaspora rwandaise.

- Le 27/03/2002, l´┐ŻAlliance pour la d´┐Żmocratie et la r´┐Żconciliation nationale (ADRN) IGIHANGO a ´┐Żt´┐Ż cr´┐Ż´┐Że ´┐Ż Bad Honnef en Allemagne et fut lanc´┐Że le 5/04/2002 ´┐Ż Bruxelles. Mushayidi fut ´┐Żlu au comit´┐Ż ex´┐Żcutif au poste de Secr´┐Żtaire de l´┐ŻInformation et Porte-Parole de l´┐ŻAlliance Igihango.
Cette alliance r´┐Żunissait les Forces D´┐Żmocratiques de Lib´┐Żration du Rwanda (FDLR, majoritairement hutu et bas´┐Ż au Congo-Kinshasa), l’Alliance Rwandaise pour la Renaissance du Rwanda (majoritairement tutsi, bas´┐Ż en Am´┐Żrique du Nord) et Nation Imbaga y´┐ŻInyabutatu Nyarwanda.

- Le Pacte D´┐Żmocratique National (PDN) fut fond´┐Ż apr´┐Żs l´┐Ż´┐Żclatement de l´┐ŻAlliance Igihango. Le PDN, la CNA-Ubumwe et les FDLR-CMC se sont regroup´┐Żs dans une plate forme politique appel´┐Ż ´┐Ż Partenariat INTWARI ´┐Ż. Mushayidi fut ´┐Żlu au poste de secr´┐Żtaire g´┐Żn´┐Żral et de porte-parole en 2005.

- Le 15/11/2008, D´┐Żo Mushayidi a publi´┐Ż la d´┐Żclaration de foi du Pacte de d´┐Żfense du peuple (PDP) sign´┐Ż ´┐Ż Kinihira et qui ´┐Ż rassemble les Hutu, les Twa et les Tutsi tant de l´┐Żint´┐Żrieur que de la diaspora, qui se reconnaissent tous comme Rwandais ´┐Ż part enti´┐Żre et fiers de leur appartenance ethnique ou de leur groupe social et qui aspirent ´┐Ż une cohabitation pacifique et harmonieuse dans un pays lib´┐Żr´┐Ż de tout sentiment de haine et de tout esprit de vengeance et ´┐Żvoluant en dehors de toute supr´┐Żmatie num´┐Żrique ou militaire ´┐Ż.

Tir´┐Ż du communiqu´┐Ż n´┐Ż 121/2010 publi´┐Ż le 8 Mars 2010 par le CLIIR (Centre de Lutte contre l´┐ŻImpunit´┐Ż et l´┐ŻInjustice au Rwanda).

Lire aussi:
- Les raisons de l´┐Żexil de l´┐Żopposant politique Rwandais Deo Mushayidi en l´┐Żan 2000
- Le Burundi doit r´┐Żpondre du kidnapping et d´┐Żportation de Deo Mushayidi.

mars 10, 2010   1 Comment

Les raisons de l’exil de l’opposant politique Rwandais Deo Mushayidi en l’an 2000


Voici les raisons de l’exil en Belgique de l’opposant politique Rwandais Deo Mushayidi en l’an 2000 comme pr´┐Żsent´┐Żes dans le communiqu´┐Ż n´┐Ż 121/2010 publi´┐Ż le 8 Mars 2010 par le CLIIR (Centre de Lutte contre l´┐ŻImpunit´┐Ż et l´┐ŻInjustice au Rwanda):

- Mushayidi s´┐Żest fait conna´┐Żtre en 1994 lorsqu´┐Żil d´┐Żmissionna de son poste d´┐ŻAssistant du Secr´┐Żtaire g´┐Żn´┐Żral du FPR, le Major Th´┐Żog´┐Żne Rudasingwa, en juin 1995. Il avait d´┐Żcouvert que le FPR a aussi massacr´┐Ż des innocents et n´┐Ża respect´┐Ż aucun de ses objectifs. Il s´┐Żest senti trahi dans son id´┐Żal et s´┐Żest trac´┐Ż un nouveau chemin.

- En 1995, il a trouv´┐Ż du travail dans un projet de d´┐Żveloppement financ´┐Ż par la Coop´┐Żration Suisse au Rwanda. Il a d´┐Żmissionn´┐Ż pour mieux combattre l´┐Żinjustice.

- En 1996, convaincu qu´┐Żil pourrait pousser le r´┐Żgime FPR ´┐Ż redresser ses d´┐Żrives, Mushayidi s´┐Żest lanc´┐Ż comme journaliste dans plusieurs journaux.
Un des plus connus est l´┐ŻEre de Libert´┐Ż o´┐Ż il a travaill´┐Ż avec un journaliste Twa, M. Elie Mpayimana, qui ´┐Żtait son ami. Les deux journalistes d´┐Żnonc´┐Żrent la corruption g´┐Żn´┐Żralis´┐Że et s´┐Żattirent l´┐Żhostilit´┐Ż de plusieurs dirigeants du r´┐Żgime FPR.
Mushayidi a aussi publi´┐Ż dans le journal IMBONI jusqu´┐Ż´┐Ż son d´┐Żpart en exil en avril 2000. Dans ses articles, il s´┐Żest mis ´┐Ż d´┐Żnoncer les violations des droits humains et la corruption g´┐Żn´┐Żralis´┐Że qui gangr´┐Żne toujours le Rwanda. Toujours dans l´┐Żespoir de forcer le r´┐Żgime ´┐Ż construire petit ´┐Ż petit un ´┐Żtat de droit.

- En 1996, fort de son exp´┐Żrience et de sa combativit´┐Ż dans les m´┐Żdias de l´┐Ż´┐Żpoque, Mushayidi fut ´┐Żlu pr´┐Żsident de l´┐ŻAssociation des Journalistes du Rwanda (AJIR). Il devient ´┐Żgalement le secr´┐Żtaire ex´┐Żcutif du Centre pour la promotion de la libert´┐Ż d´┐Żexpression et de la tol´┐Żrance dans la r´┐Żgion des Grands Lacs

- En 1999, il devient directeur de la Maison de la Presse avant d´┐Żen devenir un employ´┐Ż jusqu´┐Żau moment de sa fuite du pays en avril 2000.

- D´┐Żbut 2000, les articles qui ont pr´┐Żcipit´┐Ż sa fuite du Rwanda visaient ´┐Ż d´┐Żnoncer les arrestations, les d´┐Żportations vers le Rwanda et les emprisonnements de Messieurs Benjamin Rutabana, Innocent Byabagamba, Bertin Murera, Rukeba et Janvier. Ces derniers avaient ´┐Żt´┐Ż arr´┐Żt´┐Żs au Burundi puis d´┐Żport´┐Żs vers le Rwanda.

- Ils d´┐Żnonc´┐Żrent ´┐Żgalement l´┐Żassassinat de l´┐Żancien pr´┐Żfet tutsi de la pr´┐Żfecture Kibuye, M. Assiel KABERA, tu´┐Ż devant sa porte dans la soir´┐Że du dimanche 05/03/2000.

- Mushayidi et deux autres amis journalistes furent pers´┐Żcut´┐Żs et diffam´┐Żs par les m´┐Żdias gouvernementaux tels que la Radio et la T´┐Żl´┐Żvision Rwandaises.

- En avril 2000, les trois journalistes se sont exil´┐Żs en Belgique o´┐Ż ils furent reconnus r´┐Żfugi´┐Żs. Mushayidi ne tarda pas ´┐Ż collaborer avec d´┐Żautres d´┐Żmocrates de la diaspora.

Communiqu´┐Ż n´┐Ż 121/2010 du 8 Mars 2010 – CLIIR (Centre de Lutte contre l´┐ŻImpunit´┐Ż et l´┐ŻInjustice au Rwanda).

Lire aussi:
- Le Burundi doit r´┐Żpondre du kidnapping et d´┐Żportation de Deo Mushayidi

mars 10, 2010   4 Comments

Le Burundi doit r´┐Żpondre du kidnapping et d´┐Żportation de Deo Mushayidi

Dans son communiqu´┐Ż n´┐Ż 121/2010 du 8 Mars 2010, le CLIIR (Centre de Lutte contre l´┐ŻImpunit´┐Ż et l´┐ŻInjustice au Rwanda) donne la chronologie du kidnapping et de la d´┐Żportation pr´┐Żcipit´┐Że vers le Rwanda de l’opposant politique Rwandais D´┐Żo Mushayidi:

Chronologie de son kidnapping du jeudi 04 au 05/03/2010 :

- Jeudi le 4 mars 2010:
Monsieur D´┐Żo Mushayidi a ´┐Żt´┐Ż arr´┐Żt´┐Ż par des policiers tanzaniens dans la Ville de BUKOBA en Tanzanie. Il a ´┐Żt´┐Ż conduit ´┐Ż la fronti´┐Żre du Burundi. La Police burundaise des Airs, des Fronti´┐Żres et des Etrangers (PAFE) l´┐Ża transf´┐Żr´┐Ż dans la capitale burundaise, Bujumbura, jeudi soir.

- Vendredi le 5 mars 2010 vers 10h:
M. Mushayidi a r´┐Żussi ´┐Ż t´┐Żl´┐Żphoner ´┐Ż ses coll´┐Żgues du Pacte de D´┐Żfense du Peuple (PDP) r´┐Żsidant en Europe. Il leur a expliqu´┐Ż sa situation.
Ses coll´┐Żgues ont r´┐Żussi ´┐Ż joindre quelques responsables policiers burundais ´┐Ż qui ils ont expliqu´┐Ż la qualit´┐Ż d´┐Żopposant politique de Mushayidi. Selon lui, les responsables burundais lui avaient assur´┐Ż de lui apporter l´┐Żaide n´┐Żcessaire en sa qualit´┐Ż d´┐Żopposant politique. Donc ils savaient qu´┐Żil ´┐Żtait un opposant exil´┐Ż. Ils pouvaient donc ´┐Żvaluer les risques de perdre non seulement sa vie mais aussi sa libert´┐Ż ou d´┐Ż´┐Żtre tortur´┐Ż au Rwanda.

- Vendredi 5 mars 2010 vers 15h:
Ses coll´┐Żgues du PDP en Europe ont perdu tout contact t´┐Żl´┐Żphonique avec lui. Ils se sont inqui´┐Żt´┐Żs et ont commenc´┐Ż ´┐Ż t´┐Żl´┐Żphoner aux responsables du PAFE. Mais personne n´┐Ża voulu d´┐Żcrocher le t´┐Żl´┐Żphone et r´┐Żpondre ´┐Ż leurs nombreux appels.
A partir de cet instant plus aucun policier ou agent de l´┐Żimmigration n´┐Ż´┐Żtait joignable jusqu´┐Żau moment o´┐Ż un article du News Times de Kigali a mentionn´┐Ż la capture de D´┐Żo Mushayidi et sa d´┐Żportation ´┐Ż Kigali.
D´┐Żs lors, on ne peut pas parler d´┐Żextradition car il n´┐Ża jamais ´┐Żt´┐Ż sous le coup d´┐Żune quelconque proc´┐Żdure judiciaire ou d´┐Żun mandat d´┐Żarr´┐Żt international.
Il s´┐Żagit d´┐Żun v´┐Żritable kidnapping op´┐Żr´┐Ż par les agents d´┐Żun Etat au profit d´┐Żun autre Etat en violation de tous les instruments du droit international dont le droit d´┐Żasile pour un r´┐Żfugi´┐Ż politique reconnu en Belgique.

Le Burundi n´┐Ża jamais cess´┐Ż de violer la convention de Gen´┐Żve sur le droit d´┐Żasile.
Rappelons que depuis Mai 2005, plusieurs milliers de r´┐Żfugi´┐Żs Hutus, qui ont fui les pers´┐Żcutions et les emprisonnements arbitraires li´┐Żs aux proc´┐Żs des tribunaux Gacaca, ont ´┐Żt´┐Ż expuls´┐Żs par la force et dans la brutalit´┐Ż vers le Rwanda o´┐Ż certains hommes seraient port´┐Żs disparus apr´┐Żs leur rapatriement forc´┐Ż.
Les organisations internationales des droits humains telles que Human Rights Watch (HRW) et Amnesty International (AI) n´┐Żont jamais cess´┐Ż de d´┐Żnoncer et condamner le Burundi pour son refus de respecter les conventions internationales qu´┐Żil a sign´┐Żes.

Il est grand temps que les Nations Unies et le reste de la communaut´┐Ż internationale demandent des explications au gouvernement du Burundi et exigent qu’il respecte d´┐Żsormais les conventions internationales.


mars 10, 2010   1 Comment

DMI


La DMI (Directorate of Military Intelligence) est une v´┐Żritable ´┐Ż machine ´┐Ż tuer ´┐Ż, une sorte de GESTAPO Tutsi cr´┐Ż´┐Że et dirig´┐Że par le pr´┐Żsident rwandais et pr´┐Żsident du FPR (Front Patriotique Rwandais), le G´┐Żn´┐Żral Paul KAGAME.
La DMI a impun´┐Żment assassin´┐Ż, tortur´┐Ż, emprisonn´┐Ż et fait dispara´┐Żtre des milliers d´┐Żopposants politiques (r´┐Żels ou suppos´┐Żs), des anciens dignitaires et intellectuels Hutu ainsi que de simples citoyens rwandais Hutu et Tutsi depuis plus de 15 ans.

cit´┐Ż depuis Communiqu´┐Ż n´┐Ż 121/2010 du 8 Mars 2010 publi´┐Ż par le CLIIR (Centre de Lutte contre l´┐ŻImpunit´┐Ż et l´┐ŻInjustice au Rwanda)

mars 10, 2010   No Comments

CLIIR

CLIIR: Le Centre de Lutte contre l´┐ŻImpunit´┐Ż et l´┐ŻInjustice au Rwanda est une association de d´┐Żfense des droits humains bas´┐Że en Belgique, cr´┐Ż´┐Że le 18 ao´┐Żt 1995.
Ses membres sont des militants des droits humains de longue date. Certains ont ´┐Żt´┐Ż actifs au sein d´┐Żassociations rwandaises de d´┐Żfense des droits humains et ont particip´┐Ż ´┐Ż l´┐Żenqu´┐Żte CLADHO/Kanyarwanda sur le g´┐Żnocide de 1994.
Lorsqu´┐Żils ont commenc´┐Ż ´┐Ż enqu´┐Żter sur les crimes du r´┐Żgime rwandais actuel, ils ont subi des menaces et ont ´┐Żt´┐Ż contraints de s´┐Żexiler ´┐Ż l´┐Ż´┐Żtranger o´┐Ż ils poursuivent leur engagement en faveur des droits humains.

Coordinateur: MATATA Joseph
Adresse:
CENTRE DE LUTTE CONTRE L´┐ŻIMPUNITE ET L´┐ŻINJUSTICE AU RWANDA (CLIIR)
Boulevard L´┐Żopold II, n´┐Ż227
1080 BRUXELLES
T´┐Żl/Fax : 32.81.60.11.13
GSM: 32.476.70.15.69
Mail : [email protected]


mars 10, 2010   1 Comment

L’OPJDR plaide pour la veuve du Pr´┐Żsident Rwandais Habyarimana

Dans sa lettre N´┐Ż 017/PK/P/210, l’OPJDR (Organisation Pour la Paix, la Justice et le D´┐Żveloppement au Rwanda) vient d’adresser une lettre au Pr´┐Żsident Fran´┐Żais Nicolas Sarkozy concernant la s´┐Żcurit´┐Ż de Mme Agathe Kanziga Habyarimana, ´┐Żpouse du Pr´┐Żsident Rwandais assassin´┐Ż en avril 1994.
Voici le contenu de la dite lettre, ´┐Żcrite le 7 Mars 2010:

Son Excellence Mr. Nicolas Sarkozy
Pr´┐Żsident de la R´┐Żpublique Fran´┐Żaise
Palais de l’Elys´┐Że
55, rue du Faubourg Saint-Honor´┐Ż
75008 Paris – France

Objet:
La s´┐Żcurit´┐Ż de Madame Agathe Kanziga Habyarimana,
Veuve du Pr´┐Żsident Assassin´┐Ż Juv´┐Żnal Habyarimana.

Agathe Kanziga Habyarimana, veuve de feu JuvÚnal Habyarimana

Agathe Kanziga Habyarimana, veuve de feu Juv´┐Żnal Habyarimana

Excellence Monsieur le Pr´┐Żsident,

Cinq jours apr´┐Żs votre visite au Rwanda, Madame Agathe Kanziga Habyarimana fut interpell´┐Że ´┐Ż Paris sur un mandant d´┐Żarr´┐Żt ´┐Żmis par le gouvernement rwandais.
L´┐ŻOPJDR ne met pas en doute l´┐Żind´┐Żpendance de la justice fran´┐Żaise mais la co´┐Żncidence de ces deux ´┐Żv´┐Żnements coupl´┐Że avec vos propos ´┐Ż Kigali sur le sort des pr´┐Żsum´┐Żs g´┐Żnocidaires r´┐Żsidents en France suscitent d´┐Żbats et inqui´┐Żtudes.

Excellence Mr. le Pr´┐Żsident,
L´┐Żinterpellation de cette veuve de l´┐Żancien Pr´┐Żsident Rwandais vient au moment o´┐Ż la requ´┐Żte qu´┐Żelle a depos´┐Że devant la justice Fran´┐Żaise en compagnie de Madame Annick PERRINE, veuve de Jean M. PERRINE, Madame Fran´┐Żoise HERAUD, veuve de Jacky HERAUD, contre les personnes responsables de l´┐Żattentat terroriste qui couta la vie ´┐Ż leur maris en date du 6 Avril 1994 ´┐Ż Kigali n´┐Ża pas encore aboutie.
C´┐Żest suite ´┐Ż cette requ´┐Żte qu´┐Ż en date du 17 Novembre 2006 la Justice Fran´┐Żaise a d´┐Żlivr´┐Ż des mandat d´┐Żarr´┐Żts Internationaux contre les haut responsables du Gouvernement et Militaires Rwandais entre autres le G´┐Żn´┐Żral James Kabarebe, l’actuel Chef d´┐ŻEtat Major, Faustin Nyamwasa-Kayumba, ancien Ambassadeur du Rwanda en Inde, Lt G´┐Żn´┐Żral Charles Kayonga, chef d’Etat-major de l’arm´┐Że de terre, Brigadier G´┐Żn´┐Żral Jackson Nkurunziza, Major Rose Kabuye, Colonel Samuel Kanyemera, Major Jacob Tumwine, Sous Lieutenant Franck Nziza et Caporal Eric Hakizimana, et le Juge a recommand´┐Ż aux Nations Unies des poursuites contre le Pr´┐Żsident Paul Kagame devant le Tribunal P´┐Żnal International pour le Rwanda (TPIR) pour sa participation pr´┐Żsum´┐Że ´┐Ż l’attentat contre l’avion pr´┐Żsidentiel le 6 avril 1994, qui a co´┐Żt´┐Ż la vie aux Pr´┐Żsidents Juv´┐Żnal Habyarimana du Rwanda, ´┐Ż son homologue Burundais Cyprien Ntaryamira, aux plusieurs hauts responsables des deux pays et trois membres d’´┐Żquipage fran´┐Żais.
Cet ignoble attentat a directement d´┐Żclench´┐Ż le g´┐Żnocide qui a co´┐Żt´┐Ż la vie ´┐Ż des millions de Rwandais. Alors que la communaut´┐Ż Rwandaise et internationale attendaient la suite de cette d´┐Żposition, la diplomatie fran´┐Żaise choisit d´┐Żignorer l´┐Żimpartialit´┐Ż de la Justice Fran´┐Żaise et d´┐Żcide de d´┐Żlivrer la plaignante ´┐Ż l´┐Żaccus´┐Ż.

Excellence Mr. le Pr´┐Żsident,
L´┐Żobjet de cette lettre est d´┐Żattirer votre attention sur les cons´┐Żquences d´┐Żsastreuses qui r´┐Żsulteraient d´┐Żune extradition de Mme Agathe K. Habyarimana vers le Rwanda et de vous demander d´┐Żuser de votre autorit´┐Ż pour que la concern´┐Że ait l´┐Żopportunit´┐Ż de se d´┐Żfendre devant une juridiction ind´┐Żpendante et impartiale en dehors du syst´┐Żme judiciaire rwandais.

En effet, Monsieur le Pr´┐Żsident, dans plusieurs r´┐Żsolutions des Nations Unies, sp´┐Żcialement la d´┐Żclaration S/PRST/1994/21 dat´┐Że du 30 Avril 1994 du Pr´┐Żsident du conseil de s´┐Żcurit´┐Ż des nations unies, il est stipul´┐Ż que les attaques contre des civils sans d´┐Żfenses se sont d´┐Żroul´┐Żes dans les zones sous contr´┐Żle de deux bellig´┐Żrants ´┐Ż savoir le Front Patriotique Rwandais (FPR) du G´┐Żn´┐Żral Paul Kagame ainsi que le gouvernement int´┐Żrimaire et demandaient aux leaders de deux camps impliqu´┐Żs dans le conflit rwandais en 1994 de condamner et d´┐Żarr´┐Żter ces exactions sommaires exerc´┐Żes par leurs hommes sur des populations civiles.
C´┐Żest suite ´┐Ż ce constat que le Conseil de S´┐Żcurit´┐Ż des Nations Unies a mis sur pied le Tribunal P´┐Żnal International pour le Rwanda (TPIR) avec son si´┐Żge ´┐Ż Arusha, dans le nord de la Tanzanie et non ´┐Ż Kigali afin d´┐Ż ´┐Żviter ou du moins minimiser toute interf´┐Żrence du gouvernement dirig´┐Ż par le FPR sur le bon d´┐Żroulement des travaux du tribunal.
Pour toutes ces raisons, le gouvernement actuel ´┐Ż Kigali dirig´┐Ż par le FPR n´┐Ża pas d´┐Żautorit´┐Ż morale de juger les crimes de g´┐Żnocide ou de crimes contre l´┐Żhumanit´┐Ż commis au Rwanda en 1994 pour la bonne raison que ses membres doivent eux aussi r´┐Żpondre de ces m´┐Żmes actes. En d´┐Żautres termes, Paul Kagame et ses confr´┐Żres du FPR ne peuvent pas ´┐Żtre jug´┐Żs et parties.

Excellence Mr. Le Pr´┐Żsident,
Non seulement la justice fran´┐Żaise a inculp´┐Ż les dirigeants du Rwanda mais aussi le Juge Espagnol Merelles en F´┐Żvrier 2008 a conclu ´┐Ż l´┐Żimplication du G´┐Żn´┐Żral Paul Kagame et de certains de ses collaborateurs dans l´┐Żattentat terroriste du 6 Avril 1994 contre l´┐Żavion du Pr´┐Żsident Habyarimana, ´┐Żpoux de Mme Agathe K. Habyarimana ainsi que dans d´┐Żautres crimes contre l´┐Żhumanit´┐Ż qui ont suivi au Rwanda et en R´┐Żpublique D´┐Żmocratique du Congo.
Dans ces conditions, remettre la veuve du Pr´┐Żsident Habyarimana ´┐Ż Kagame serait pour ce dernier une troph´┐Że de guerre sur un plateau d´┐Żargent et ce geste serait en contradiction flagrante avec toutes les r´┐Żgles de d´┐Żontologie morale qui r´┐Żgissent les relations entre peuples et nations.

Par ailleurs, Excellence Monsieur le Pr´┐Żsident, le gouvernement rwandais reproche ´┐Ż Mme Agathe K. Habyarimana d´┐Żavoir particip´┐Ż ´┐Ż la planification du g´┐Żnocide au Rwanda. Or l´┐ŻOPJDR constate qu´┐Żapr´┐Żs plusieurs ann´┐Żes d´┐Żaudition au TPIR, ce tribunal onusien n´┐Ża pas r´┐Żussi ´┐Ż prouver d´┐Żune quelconque planification du g´┐Żnocide au Rwanda.
Toutes les personnes poursuivies par le TPIR ont ´┐Żt´┐Ż acquitt´┐Żes de ce chef d´┐Żaccusation, y compris le Colonel Th´┐Żoneste Bagosora, pourtant pr´┐Żsent´┐Ż par le Procureur comme le cerveau du g´┐Żnocide.
En date du 16 Novembre 2009, Monsieur Protais Zigiranyirazo, fr´┐Żre a´┐Żn´┐Ż de Mme Agathe K. Habyarimana, a ´┐Żt´┐Ż acquitt´┐Ż par la Chambre d´┐ŻAppel du TPIR de toute charges contre lui, y compris celle de planification du g´┐Żnocide qu´┐Żon l´┐Żaccusait d´┐Żavoir men´┐Że avec sa soeur Agathe.

Au vu de ce qui pr´┐Żc´┐Żde, l´┐ŻOPJDR vous demande, Excellence Monsieur le Pr´┐Żsident, d´┐Żappliquer les principes du Motto de la R´┐Żpublique Fran´┐Żaise qui sont Egalit´┐Ż, Libert´┐Ż, Fraternit´┐Ż pour prot´┐Żger les personnes les plus vuln´┐Żrables que sont les veuves et orphelins, et de permettre ´┐Ż Mme Agathe Kanziga Habyarimana de d´┐Żfendre sa cause devant une institution impartiale en France ou au TPIR mais pas au Rwanda o´┐Ż un proc´┐Żs ´┐Żquitable et impartial est impossible.

Comme pr´┐Żcis´┐Ż dans notre lettre du 10 F´┐Żvrier 2010 adress´┐Że ´┐Ż Votre Excellence ´┐Ż l´┐Żoccasion de votre voyage au Rwanda, l´┐ŻOPJDR continue de cro´┐Żre fermement en l´┐Żind´┐Żpendance de la justice fran´┐Żaise et se refuse d´┐Żadmettre que des amiti´┐Żs entre individus viennent prendre le pas sur la justice et la l´┐Żgalit´┐Ż.

Veuillez agr´┐Żer, Monsieur le Pr´┐Żsident, l´┐Żassurance de notre plus haute consid´┐Żration.

Pascal Kalinganire
Coordinateur G´┐Żn´┐Żral

Copies:

- Honorable Mich´┐Żle Alliot-Marie,
Ministre de la Justice
Republique de la France
13, place Vend´┐Żme
75042 PARIS CEDEX 01
France

- Honorable Jean-Paul Costa
Cour europ´┐Żenne des droits de l’homme
Conseil de l’Europe
67075 Strasbourg-Cedex-France
T´┐Żl : +33 (0)3 88 41 20 18 / Fax : +33 (0)3 88 41 27 30

- Ma´┐Żtre MEILHAC Philippe
Avocat ´┐Ż la Cour- Paris 16eme arrondissement
65 rue nicolo, 75116 Paris – France
T´┐Żl: +33 (0)1 56 79 12 00 / Fax : +33 (0)1 40 53 01 36
Email : [email protected]

- Madame Agathe K. Habyarimana
Paris – France

Organization For Peace Justice and Development in Rwanda, (OPJDR) Inc.
Organisation Pour la Paix, la Justice et le D´┐Żveloppement au Rwanda(OPJDR) Inc

OPJDR ´┐Ż P.O. Box 784 ´┐Ż Manchester, NH ´┐Ż 03105 / PHONE: (603) 361-6473. www.opjdr.org.
OPJDR is non-profit and apolitical. Its mission is to promote the respect of human rights and Cultural, educational, and economic development in the Great Lakes Region of Africa.


mars 10, 2010   1 Comment