Rwanda: Tortures horribles subies par des membres de l’opposition — Rwandinfo_FR
Tribune d'Information sur le Rwanda

Rwanda: Tortures horribles subies par des membres de l’opposition

par Victoire Ingabire Umuhoza.

Le 24 Juin 2010, la police a interpellé et réprimé par la force des centaines de membres de l’opposition à Kigali. Voilà le ton donné par le pouvoir pour l’élection présidentielle imminente. Ces arrestations coïncident en effet, avec l’ouverture du dépôt des candidatures.

Depuis leur arrestation, les victimes sont entassées dans des cachots de police, en menottes, jour et nuit. Des cas très critiques sont à signaler :

1. Mme Alice Muhirwa, trésorière des Forces démocratiques unifiées – FDU-Inkingi, saigne continuellement à cause des coups de pieds portés à son ventre par ses bourreaux. A ce jour, l’accès à un médecin lui a été refusé.

2. M. Sylvain Sibomana, le secrétaire général des FDU Inkingi, a été battu gravement. Il avait les pieds liés et les bras attachés derrière le dos. Il a besoin d’une radiographie urgente.

3. M. Théoneste Sibomana (responsable du parti à Kigali) souffre de la colonne vertébrale et de traumatisme crânien du fait que sa tête a été fracassée à plusieurs reprises contre le mur.

4. Maître Théogene Muhayeyezu, nouvel avocat de la défense de Mme Victoire Ingabire Umuhoza, la présidente du parti, a été mis au secret et torturé après son arrestation.

5. L’état de santé de M. Martin Ntavuka, membre du parti, n’est pas connu.

6. D’autres leaders de l’opposition du Parti social IMBERAKURI arrêtés le même jour, ont tous des symptômes de torture, de traitements cruels, inhumains et dégradants. Il s’agit de Maître Bernard Ntaganda, de son secrétaire général et d’autres membres de l’exécutif.

Nous appelons le président Paul Kagame et son gouvernement à cesser immédiatement ces actes de torture, à libérer les membres de l’opposition, à leur permettre d’accéder aux soins médicaux adéquats et à diligenter, sans délai, une enquête impartiale sur les cas de tortures et de mauvais traitements allégués. Nous demandons enfin à ce que les victimes puissent être dédommagées intégralement pour les atteintes physiques et morales subies.

Mme Victoire Ingabire Umuhoza
Président, FDU-Inkingi.

– Si vous voulez recevoir par email les articles paraissant sur Rwandinfo Français, cliquez ici.
– Si vous voulez recevoir des articles de Rwandinfo en Francais dans votre Lecteur RSS, cliquez ici

0 comments

There are no comments yet...

Kick things off by filling out the form below.

Leave a Comment