Tribune d'Information sur le Rwanda

Disparition du ‘Tanzanien’ George Francis suspecté d’avoir tiré sur Kayumba Nyamwasa

L’un des quatre hommes suspectés d’avoir tiré sur le général Kayumba Nyamwasa, George Francis, 31 ans, a disparu.
Convoqué le 14 juillet devant le tribunal, il ne s’est pas présenté, selon la BBC.
Il devait prouver sa nationalité, tanzanienne, et son statut de réfugié politique.

Quatre hommes avaient été arrêtés et présentés devant une cour le 29 juin dernier en république sud-africaine. Précédemment, deux hommes, dont un Rwandais, Francis Gakwerere, avait été relachés.

Les quatre hommes suspectés d’avoir tiré sur Kayumba Nyamwasa avaient dit être de nationalité tanzanienne, somalienne et mozambicaine. Ils auraient pour nom Uma Huseni (35), Ahmed Ali (26), George Francis (31) et Shafiri Bakari (30).
Leur procès, dans l’attente de vérification, a été renvoyé au 27 juillet prochain. Entre-temps, fin juin, le gouvernement sud-africain avait accusé à mi-mot le gouvernement rwandais d’avoir participé à cette tentative d’assassinat contre Kayumba Nyamwasa.
Le gouvernement rwandais avait vigoureusement démenti.

Rappelons que le général Nyamwasa, accusé par le gouvernement rwandais d’être l’instigateur des attentats à la grenade qui ont ensanglanté Kigali en février dernier, est réfugié en république sud-africaine depuis février.
Le Rwanda, la France et L’Espagne ont demandé son extradition. Le général Nyamwasa est en effet suspecté d’avoir participé à l’attentat contre l’avion du président Juvenal Habyarimana en 1994, et à l’assassinat de quatre espagnols – un missionnaire et trois travailleurs humanitaires de Médecins du Monde – en 1997.

[GrandsLacs Info]

– Si vous voulez recevoir par email les articles paraissant sur Rwandinfo Français, cliquez ici.
– Si vous voulez recevoir des articles de Rwandinfo en Francais dans votre Lecteur RSS, cliquez ici

0 comments

There are no comments yet...

Kick things off by filling out the form below.

Leave a Comment