Victoire Ingabire s’adresse à la nation à l’occasion de la commémoration du génocide rwandais — Rwandinfo_FR
Tribune d'Information sur le Rwanda

Victoire Ingabire s’adresse à la nation à l’occasion de la commémoration du génocide rwandais

Victoire Ingabire Umuhoza

Victoire Ingabire Umuhoza

Discours de Madame Victoire Ingabire Umuhoza, la Présidente des FDU-Inkingi, à l’occasion de la commémoration du génocide

Rwandaises, Rwandais,

Nous débutons aujourd’hui les cérémonies de la commémoration du génocide.
Au nom des FDU-Inkingi et tous leurs membres, le comité exécutif provisoire se tient aux côtés de tous les Rwandais, et plus spécialement à côté de ceux qui ont perdu les leurs pendant le génocide, à côté des rescapés dont le génocide a tout emporté.

Ces commémorations nous concernent tous, nous devons nous souvenir des horreurs qui se sont abattus sur notre pays. Se souvenir de ce crime des crimes doit nous faire réfléchir et nous amener à prendre des dispositions nécessaires pour que dans ce pays, plus jamais le sang des innocents ne coule.

C’est regrettable de constater que 16 ans après le génocide, certains
continuent de porter atteinte à la vie des rescapés ; c’est très choquant de voir que certaines personnes chargées de gérer les fonds destinés à venir en aide aux rescapés, les détournent; que jusqu’à ce jour certains rescapés manquent de tous les besoins essentiels et que des orphelins du génocide sont laissés pour compte.

Il ne suffit pas de critiquer, les rescapés ont besoin de voir des
actions concrètes du gouvernement montrant qu’il est réellement à leurs côtés.

Critiquer ceux qui détournent les fonds d’aide aux rescapés sans qu’il y ait des suites judiciaires, se contentant souvent des simples mutations de ces personnes, fait mal au plus haut point à tous les malheureux destinataires de ces fonds. Voilà une des actions que le gouvernement devrait mettre en place pour que toutes les veuves et tous les orphelins du génocide retrouvent un peu d’espoir, un peu de réconfort pour aujourd’hui et dans le futur.

Il est nécessaire que le gouvernement adopte un vrai programme pour
protéger les rescapés du génocide. Pourquoi, par exemple, les services de sécurité ne publient-elles pas les conclusions des enquêtes diligentées contre ces attaques visant les rescapés du génocide alors que ces derniers ne cessent de crier au secours ?

Rwandaises, Rwandais,
Il est aussi important de ne pas rester prisonnier de l’histoire, nous devons oser regarder vers l’avant afin d’envisager le futur.
En tirant des leçons de ce qui nous est arrivé, nous devons décider, même si nous savons que ce n’est pas facile, d’ensemble construire notre pays, dans l’unité, la paix et le respect mutuel.

Rwandaises, Rwandais,
Je termine en vous demandant de nous souvenir en vue de construire un avenir meilleur ; souvenons-nous de ce qui s’est passé tout en essayant de nous tourner vers l’avenir.

Que Dieu vous protège.

Fait à Kigali, le 7 avril 2010

Mme Victoire Ingabire Umuhoza
Présidente des FDU-Inkingi

2 comments

1 Rutayisire { 04.12.10 at 07:55 }

Impande zose zifita amakosa : cést seulement le président de la République qui s’adresse à la nation et ne pas le président du parti non agrée !!!

2 Girinka Jean Paul { 04.26.10 at 03:33 }

Uwari we wese yaba umunyarwanda, cyangwa umunyamahanga, afite uburenganzira bwo gufatamumugongo abanyarwanda bose mumarorerwa yabayemuRwanda. Ingabire Victoire rero nawe ni Umuntu nk’abandi bose. Keretse wowe Rutayisire niba uri kwibuka ibyo mama wawe yakwigishije ko Abana b’abantu (abanyarwanda) ari ba Rutayisire gusa. Ntimukabure ibyo muvuga ngo mwandike amateshwa.

Leave a Comment