Tribune d'Information sur le Rwanda

Victoire Ingabire à tous ceux qui ont lutté pour la libération de son avocat Peter Erlinder

Peter Erlinder, une icône des droits de la personne et de la liberté, est enfin sorti des mains du geôlier.

Nous faisons appel à toutes les voix qui se sont élevées pour exiger la libération du professeur Peter Erlinder de continuer à soutenir le peuple rwandais et la cause pour laquelle il a risqué sa vie.
Ensemble nous avons le devoir d’éradiquer les racines de la crise rwandaise : le déficit de démocratie et de justice.

Victoire Ingabire.

Nous sommes très heureux qu’une personne innocente, qui s’est engagé pour la défense des droits de la personne et le respect de la justice au péril de sa propre vie, soit enfin libérée des conditions inhumaines de la prison rwandaise. Cette libération est le résultat d’une pression politique constante et inlassable sur le régime de Kigali. Nous sommes impressionnés par la lutte pour sa liberté déployée par sa famille, des citoyens ordinaires, amis, collègues, professeurs, journalistes, militants des droits de la personne, députés et sénateurs. Nous exprimons nos sincères remerciements et notre gratitude à sa famille pour avoir courageusement enduré cette épreuve et avoir fait tout son possible pour porter la question à l’attention du gouvernement américain et de l’Organisation des Nations Unies (ONU).

Ce ne qu’un secret de polichinelle d’affirmer que son arrestation était contraire aux procédures judiciaires universellement reconnues. Un avocat ne peut être tenu responsable des points de vue exprimés oralement ou par écrit pour la défense de ses clients. Une fois de plus le système judiciaire rwandais a clairement démontré ce que l’opinion internationale n’avait pas voulu croire pendant longtemps, à savoir que le Rwanda n’est pas un Etat de droit.

L’ONU et le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) ont établi que l’arrestation et la détention de Peter Erlinder étaient en violation de son immunité de juridiction que lui confère son statut de conseil de défense au Tribunal pénal international pour le Rwanda. Cela soulève à nouveau de sérieuses interrogations sur l’éventualité du régime actuel quant à sa capacité à traiter des affaires pendantes devant le TPIR et à sa capacité de rendre une justice équitable pour de nombreux suspects Rwandais détenus dans plusieurs pays différents.

L’arrestation du professeur Peter Erlinder, un citoyen américain dont le gouvernement est un allié majeur du régime de Kigali, de surcroît une personne dont l’expertise et les accréditations sont couvertes par des conventions internationales, montre clairement combien il est difficile, voire impossible pour un Rwandais de bénéficier d’un procès et d’une justice équitable au Rwanda. Cela est particulièrement ardu pour une opposante, en concurrence politique avec le Président Paul Kagame. L’arrestation de mon avocat est également un outil de dissuasion contre toute personne qui tenterait de défendre mon cas devant les juridictions rwandaises.

Les déclarations contradictoires du gouvernement, du procureur général et de la police pendant la détention de Peter Erlinder ont également mis en évidence la façon dont la justice est rendue au Rwanda. Ont été étalées au grand jour : la fabrication de preuves, l’intrigue, les manipulations politiciennes, l’ingérence du pouvoir et la mauvaise foi.

Nous faisons appel à toutes les voix qui se sont élevées pour exiger la libération du professeur Peter Erlinder de continuer à soutenir le peuple rwandais et la cause pour laquelle il a risqué sa vie. Ensemble nous avons le devoir d’éradiquer les racines de la crise rwandaise : le déficit de démocratie et de justice.

Madame Victoire Ingabire Umuhoza
FDU-Inkingi, présidente.

– Si vous voulez recevoir par email les articles paraissant sur Rwandinfo Français, cliquez ici.
– Si vous voulez recevoir des articles de Rwandinfo en Francais dans votre Lecteur RSS, cliquez ici

0 comments

There are no comments yet...

Kick things off by filling out the form below.

Leave a Comment