Rwanda: Un Tribunal Militaire d’exception pour Victoire Ingabire! — Rwandinfo_FR
Tribune d'Information sur le Rwanda

Rwanda: Un Tribunal Militaire d’exception pour Victoire Ingabire!

Victoire Ingabire, Président de FDU-Inkingi

Victoire Ingabire, Présidente de FDU-Inkingi

LA FONDATION IBUKABOSE DEMANDE LA FIN DES HARCELEMENTS DONT EST VICTIME LA PRESIDENTE DES FDU-INKINGI.

Communiqué n° IB/0310/

APPEL URGENT A UNE MOBILISATION GENERALE

Victoire Ingabire Umuhoza bientôt devant un tribunal militaire d’exception!

De sources concordantes et bien informées, la Fondation Ibukabose vient d’apprendre qu’un complot diabolique est en cours à Kigali pour arrêter et faire juger Madame Victoire Ingabire Umuhoza par un tribunal militaire d’exception pour des faits montés de toutes pièces, notamment pour conspiration, terrorisme et soutien matériel au terrorisme. La présidente des Forces Démocratiques Unifiées, FDU-Inkingi, par ailleurs candidate aux élections présidentielles prévues en août 2010, est accusée d’avoir créé un groupe armé fantomatique dénommé Coalition Democratic Forces (CDF) qui n’existe que dans l’imagination du régime rwandais.

L’objectif est d’établir que Madame Ingabire serait une dangereuse terroriste rentrée au Rwanda en vue de renverser les institutions légales du Rwanda par la force.

Pour donner une forme de crédibilité à ce montage grossier, les services de renseignements militaires du président Kagame auraient recruté six anciens membres des FDLR (Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda) récemment rapatriés de RDC pour témoigner contre la présidente des FDU-Inkingi.

Ces anciens « génocidaires repentis » ont reçu pour mission de dire que Madame Victoire Ingabire Umuhoza se serait rendue à plusieurs reprises en République Démocratique du Congo où elle aurait établi le commandement de sa soi-disant armée CDF et rencontré les six drôles de « témoins » censés en faire partie.

L’ancien commandant des FDLR (Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda), le général hutu Paul Rwarakabije, lui-même considéré comme un génocidaire repenti, a été désigné par Paul Kagame pour encadrer les «faux témoins » et coordonner toute cette mascarade.

– La Fondation ‘Ibukabose-Mémoire Pour Tous’ dénonce et condamne ces pratiques maffieuses et criminelles dignes de l’époque stalinienne destinées à terroriser les opposants politiques et à brimer toute liberté d’expression et d’opinion au Rwanda.

– La Fondation ‘Ibukabose-Mémoire Pour Tous’ condamne énergiquement le harcèlement moral et physique dont Madame Victoire Ingabire Umuhoza et tous les opposants au régime de Paul Kagame sont sans cesse victimes, en particulier depuis le retour en janvier dernier de la présidente des FDU-Inkingi au Rwanda pour participer à la reconstruction pacifique du pays.

– La Fondation ‘Ibukabose-Mémoire Pour Tous’ attire l’attention de la Communauté internationale sur les dangers d’élimination physique que court Madame Ingabire si la machination judiciaire en cours contre la candidate aux élections présidentielles n’était pas contrée à temps.

– La Fondation ‘Ibukabose-Mémoire Pour Tous’ demande instamment aux gouvernements des pays démocratiques, en particulier aux puissances membres du Conseil de sécurité de l’ONU, d’exercer des pressions politiques et diplomatiques sur le régime du président Paul Kagame afin qu’il mette fin aux harcèlements judiciaires, aux intimidations et aux violences physiques qu’il fait subir à l’opposition démocratique pour l’empêcher de participer librement aux élections présidentielles prévues en août 2010.

Fait à Paris le 29 mars 2010

Pour la FONDATION IBUKABOSE-MEMOIRE POUR TOUS

Ambassadeur Jean-Marie Vianney Ndagijimana

0 comments

There are no comments yet...

Kick things off by filling out the form below.

Leave a Comment