Tribune d'Information sur le Rwanda

Mme Victoire Ingabire Umuhoza, symbole de la lutte pour la liberté, la démocratie et la justice au Rwanda a été arrêtée

Victoire Ingabire, Chair of FDU-InkingiVictoire Ingabire, Chair of FDU-Inkingi

Le Comité de Soutien des FDU-Inkingi condamne dans les termes les plus vigoureux l’arrestation intervenue ce matin de la Présidente des FDU-Inkingi, Mme Victoire Ingabire Umuhoza, à cause de ses opinions politiques sur la façon d’aboutir à une véritable réconciliation nationale et à la paix, par l’établissement d’un état de droit garantissant les mêmes chances pour tous ainsi que sur la façon de mettre fin à la violence politique par une compétition démocratique non violente pour l’exercice du pouvoir.

Nous savons que cette violente arrestation ne brisera pas sa détermination ; elle contribuera bien au contraire, à porter la lutte engagée par ce symbole de la liberté à son plus haut niveau.

C’est tragique pour le Rwanda qu’un appel à une justice équitable pour tous les Rwandais indistinctement de leur appartenance politique ou ethnique et pour un dialogue national inclusif, pour que tous les Rwandais donnent leurs avis sur la façon de mettre en place les institutions qui rassurent chaque Rwandais, soit transformé en accusations d’ idéologie de génocide, divisionnisme et collaboration avec une organisation terroriste, les FDLR.

Cet acte barbare et illégal contre une mère paisible qui a bravé le système pour montrer qu’il y a une autre façon d’aboutir à la paix et au développement du Rwanda, est un défi non seulement à la conscience et à la dignité de tout le peuple rwandais, mais aussi à la communauté internationale, en particulier les gouvernements étrangers qui soutiennent celui du Rwanda.

L’ironie du sort et défi à la communauté internationale est que cela arrive pendant que la Gouverneure Générale du Canada, une dame elle-même de surcroît, et dont le gouvernement était au premier rang des pays qui ont soutenu le Rwanda pour devenir membre du Commonwealth en arguant que cela encourage le Rwanda à respecter des normes démocratiques et d’autres valeurs de cette organisation, est en visite au Rwanda. Pendant cette visite il est prévu qu’elle rencontre les femmes et les hommes de Kibirizi et participe à une discussion sur la participation croissante des femmes dans la société Rwandaise.

Nous lançons un appel aux gouvernements et aux peuples et organisations épris de paix afin qu’ils fassent pression sur le gouvernement rwandais pour l’obtention d’une libération immédiate et sans conditions de la Présidente des FDU-Inkingi.

Fait à Bruxelles, le 21 Avril 2010

Pour le Comité de Soutien des FDU-Inkingi

Eugene Ndahayo, Président.

0 comments

There are no comments yet...

Kick things off by filling out the form below.

Leave a Comment