Tribune d'Information sur le Rwanda

Luttons tous contre la tyrannie et l’impunité au Rwanda et en RDC

L’ ASBL Jambo appelle les Rwandais et Congolais d’Europe à se soulever contre la tyrannie et l’impunité

Où que vous soyiez en Europe,
joignez-nous ce Lundi 6 décembre 2010
à 12h30
Rue Mont des Arts à 1000 Bruxelles
,
Belgique.

Entre 6 et 8 millions de civils congolais et rwandais en majorité des femmes et des enfants ont été massacrés durant ces 20 dernières années dans la région des Grands Lacs. Il s’agit ni plus ni moins que du plus grand conflit au monde depuis la seconde guerre mondiale.

C’est fort de ce bilan particulièrement macabre que le principal responsable de cette tragédie qui continue encore aujourd’hui, le général Paul Kagame, a été invité à se rendre aux journées européennes de développement.

La responsabilité de son armée, APR, a été clairement démontrée par différents rapports ainsi que par les très nombreux témoignages des survivants de ces atrocités. Le dernier en date étant un rapport du Haut commissariat aux Droits de l’Homme de l’ONU publié le 01 octobre 2010, accusant ses troupes d’avoir commis des crimes contre l’humanité voire un génocide au Congo. Déjà en 2002 un rapport d’experts (GRIP) adressé à l’ONU évoquant les millions de morts au Congo avait estimé que « Ces morts sont la conséquence directe de l’occupation du pays par le Rwanda et l’Ouganda. »

Face à ce constat, plusieurs associations de diasporas rwandaise et congolaise de Belgique dont l’ASBL Jambo invitent les membres de ces deux communautés et tous les autres citoyens du monde épris d’équité, de justice et de liberté à venir exprimer leur indignation et dénoncer cette situation.

Les associations rwandaises insistent plus particulièrement sur le fait que le 24 juin 2010, une centaine de citoyens rwandais s’étaient affranchis à Kigali de la barrière de la peur dans le but de dénoncer les violations graves des Droits de l’Homme dont ils sont encore victimes aujourd’hui.

Cette manifestation avait été réprimée dans la violence et les leaders des partis politiques ayant appelé à manifester, Bernard Ntaganda et Victoire Ingabire, sont actuellement incarcérés au Rwanda. La dernière ayant subi des actes de torture durant ses premiers jours de détention.

La diaspora rwandaise a une opportunité unique de relayer les cris d’alarme de ses compatriotes dans un pays où la liberté d’expression est permise, au risque si elle échoue à le faire, de créer une rupture définitive entre les citoyens encore présents au Rwanda qui subissent l’oppression au quotidien et les rwandais en exil qui, même s’ils en subissent encore de fortes conséquences, ont eu la chance d’y échapper.

Les peuples rwandais et congolais ont déjà suffisamment soufferts tout au cours de leur Histoire. Ils méritent mieux à la tête du Rwanda qu’un régime qui continue à opposer les citoyens les uns aux autres et qui, malgré les pertes humaines déjà comptabilisées dans la région, continue à emprisonner, torturer ou assassiner toute voix critique.

Ce régime continue encore et surtout à être la source d’instabilités dans la région, et fait planer sur cette région des risques d’une recrudescence extrême de violences.

Combien de mouvements rebelles présents au Congo voisin à l’heure actuelle ne sont pas financés par le Rwanda ou l’Ouganda ?

L’Union européenne doit prendre ses responsabilités, à l’instar de José Louis Zapatero lequel en juillet 2010 a refusé de recevoir le général Kagame et par là, a dit non à la tenue du double discours qui consiste à prôner publiquement un message de paix et à condamner les violations les plus graves des Droits de l’Homme tout en recevant en coulisses et avec les honneurs les auteurs des atrocités.

L’ASBL Jambo et ses partenaires demandent par ailleurs aux autorités belges de procéder à l’arrestation immédiate des éventuels membres de la délégation du président qui sont sous le coup de mandats d’arrêts lancés en 2008 par la justice espagnole pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité et crimes de génocide à l’encontre de hauts responsables du régime de Kigali.

Venez nombreux le 6 decembre 2010 à 12u30 à Rue Monts Arts à 1000 Bruxelles, pour s’exprimer haut et fort, qu’il est temps de tourner les pages les plus sombres de notre passé et qu’il est urgent de reconstruire nos pays de manière viable, d’un point de vue économique, politique et surtout social.

Au nom de l’ASBL Jambo
Placide Kayumba, Coordinateur
+32 485 198 030
info@jamboasbl.com
www.jamboasbl.com

1 comment

1 Umukundwa Alice { 12.04.10 at 09:26 }

Nous avons besoin dea la justice qui rendra à chacun ce qu’il merite. Notre pays a besoin d’un President qui aime ses concitoyens et qui peut avoir f’affection des apprimés. Dites-moi, comment un homme comme Kagame qui grandi sur la rue qui n’a que l’expérience de la forêt et la mort peux conduire le pays vers la paix? on donne que ce qu’on, s’il n’a vecu que la souffrance que voulez-vous qu’il donne aux Rwandais? Cependand, si les communautétes internationaux disent qu’ils luttent pour le Droit de l’Homme, ils pourraient faire quelquechose.

Leave a Comment