Les juges français bouclent leurs recherches sur l’attentat en 1994 contre l’avion du Président Rwandais Habyarimana — Rwandinfo_FR
Tribune d'Information sur le Rwanda

Les juges français bouclent leurs recherches sur l’attentat en 1994 contre l’avion du Président Rwandais Habyarimana

Les juges Marc Trévidic et Nathalie Poux, accompagnés notamment d’experts géomètres, près de Kigali le 15 septembre 2010 (Photo: AFP)

Kigali – Les juges français chargés de l’enquête sur l’attentat contre l’avion du président rwandais Juvénal Habyarimana en 1994 achevaient vendredi à Kigali une semaine d’auditions de témoins et de déplacements sur le terrain destinés notamment à déterminer l’origine des tirs.

Les juges Marc Trévidic et Nathalie Poux, accompagnés notamment d’experts géomètres, en balistique, explosifs et incendie, devaient retourner vendredi après-midi sur plusieurs sites clés de l’enquête avant de regagner Paris samedi, a expliqué à l’AFP Me Léon-Lef Forster, avocat de la défense lui-même présent à Kigali.

Depuis dimanche, le groupe de francais a multiplié les déplacements sur le terrain et les relevés scientifiques pour tenter de déterminer avec précision l’origine des tirs de missiles, cruciale dans l’enquête.

Vendredi matin, une cérémonie a été organisée au ministère de la Justice Rwandais avec la délégation française. Il s’agissait, selon Me Forster, de “remercier le Rwanda pour sa coopération (…) ainsi que les juges français qui ont eu la démarche objective après 16 ans de se déplacer et de faire faire cette expertise qui permet enfin d’avoir des données techniques plus précises que de simples supputations orientées”.

Le soir du 6 avril 1994, l’avion transportant notamment le président Habyarimana et son homologue burundais Cyprien Ntaryamira avait été abattu en phase d’atterrissage à Kigali par au moins un missile antiaérien. Cet attentat est considéré comme le signal déclencheur du génocide qui fit 800.000 morts selon l’ONU, essentiellement parmi la minorité tutsi.

Deux thèses s’affrontent dans cette enquête: la première met en cause l’ex-rébellion du Front patriotique rwandais (FPR) de Paul Kagame, actuellement au pouvoir.

La seconde impute l’attentat aux extrémistes “Hutu Power” des Forces armées rwandaises qui auraient voulu se débarrasser du président Habyarimana, jugé trop modéré.

La commission d’enquête rwandaise sur l’attentat a défendu cette thèse, s’appuyant notamment sur les conclusions d’une expertise balistique britannique.

“Ce matin, il y a eu une réunion entre les experts britanniques et les experts français pour un échange de points de vue, d’informations, de réflexions”, a rapporté Me Forster.

Les experts français doivent à présent exploiter leurs données et sont censés rendre leur rapport aux deux juges avant mars 2011.

[ARI-RNA]

1 comment

1 kamatari issa { 09.24.10 at 07:11 }

Every lie can be accepted except that Rwandan Genocide is fruit of the airplane crush. machetes and axes from china can not reach Rwanda in a single night. Lists can not be established in few hours and remember Kibirira, Murambi, Bugesera,… The genocide was there even two or three years before.

Tous les mensonges peuvent etre acceptes hormis celui qui dit que le Jenocide Rwandais a ete cause par la chutte de l’avion presidentiel. Les machettes, les pioches ne peuvent pas etre transportes de la Chine dans une nuit jusqu’au Rwanda. Les listes de victimes ne peuvent pas etre etablits dans quelques heures. et rappellez vous, Kibirira, Murambi, Bugesera,… le jenocide y ete meme deux ou trois annees avant.

Kudanganya kote kunaweza kubaliwa ila kwamba mauaji ya kibinadamu inchini Rwandan yasababishwa na mushuko wa ndege ya raisi. kwani mipanga na mbazi haviwezi kutoka uchina mpaka rwanda usiku moja, orodha ya watu wa kuwua haiwezi fanyika kwenye masaa machache pia. na kumbuka, Kibirira, Murambi, Bugesera na penginepo Genocide ilikuwepo hata miaka miwili au tatu kabla.

Ikinyoma cyose gishobora kwemerwa uretse icyo kuvuga ko Jenoside yatewe n’ihanuka ry’indege kuko imihoro n’amashoka ntibyava mu bushinwa ngo bigere mu Rwanda mu ijoro rimwe, amaliste y’abicwa ntiyakorwa mu masaha make ngo abe arangiye. Twibuke kandi ko Kibirira, Murambi, Bugesera n’ahandi hari harabaye Jenoside nk’imyaka ibiri cyangwa itatu mbere

Icyaha kiryana ukwacyo ariko nta n’ikiza nk’umunyabyaha wihana. Ibyaba byiza mwaza tugafatanya kubaha u Rwanda aho kubaka abandi basenya

Urwanda rurihuta ni mutaruzamo vuba muzarwiruka inyuma rwarabasize. Muramenye ntimuzarage abana banyu urubanza rwabananiye

Leave a Comment