Tribune d'Information sur le Rwanda

Le Président Rwandais Paul Kagame traîné devant le tribunal d’Oklahoma, USA

Paul Kagame - killed Hutu Presidents Juvenal Habyarimana and Cyprien Ntaryamira and sparked Rwandan GenocidePaul Kagame – nie avoir donné l’ordre d’abattre l’avion transportant les Présidents Juvenal Habyarimana et Cyprien Ntaryamira et d’avoir déclenché le génocide rwandais.

Le Président Rwandais Paul Kagame était ce vendredi l’invité d’honneur d’une cérémonie qui s’est tenue à l’Université Chrétienne de l’Oklahoma (Etats-Unis d’Amérique).

Mais sa visite à Oklahoma City cette semaine a été marquée par un évènement inattendu.

Les avocats des veuves Agathe Habyarimana et Sylvana Ntaryamira des deux présidents Hutus du Rwanda et du Burundi dont l’assassinat avait provoqué le génocide de 1994, ont déposé contre Kagame et 9 complices une plainte devant le Tribunal de District de Oklahoma, lui reprochant entre autres d’avoir donné l’ordre d’abattre l’avion qui transportait les présidents Juvénal Habyarimana et Cyprien Ntaryamira.

Voici le texte complet de la plainte contre Paul Kagame et complices
en anglais.

Conscient de la requête judiciaire qui pesait sur lui et sentant qu’on allait profiter de l’occasion pour lui remettre la plainte en personne, le Président Kagame est parti avant la fin de la manifestation et n’a fait aucun commentaire sur la plainte déposée contre lui. Un porte-parole de l’université a déclaré que Paul Kagamé était venu en l’honneur des étudiants et qu’il n’était pas question d’être impliqué dans la politique rwandaise.

Les veuves de Juvénal Habyarimana et de Cyprien Ntaryamira ne vivent pas aux Etats-Unis mais elles ont porté plainte à Oklahoma City en raison des liens que Paul Kagame entretient avec l’université, selon leurs avocats.
Elles demandent 350 millions de dollars de dommages et intérêts.

Paul Kagame était à la tête de l’armée rebelle Tutsi du Front Patriotique Rwandais, qui a déclenché la guerre contre le Rwanda en Octobre 1990 et a pris le pouvoir au Rwanda en 1994 suite à l’assassinat le 6 avril 1994 de deux chefs d’Etat Hutu Juvénal Habyarimana du Rwanda et Cyprien Ntaryamira du Burundi et au génocide qui s’en est suivi.

Paul Kagame nie avoir donné l’ordre d’abattre l’avion qui transportait les deux chefs d’Etat hutus. Le FPR a toujours accusé les hutus d’avoir tiré sur l’avion pour trouver un prétexte à leurs «plans génocidaires».

Une commission d’enquête ad hoc mise sur pied par Paul Kagame, dite Commission Mutsinzi, a conclu que l’assassinat du Président Habyarimana était imputable aux militaires de sa propre armée gouvernementale, contredisant ainsi les conclusions auxquelles était arrivé le juge Français Jean-Louis Bruguière qui rendait Paul Kagame et son entourage entièrement responsables de l’attentat.

Tout le monde se demande pourquoi Kagame, a si peur de donner son témoignage au tribunal s’il n’a réellement rien à cacher et s’il a confiance aux conclusions de sa propre commission d’enquête.

Tant que la vérité sera occultée sur les auteurs de l’attentat contre l’avion du Président Habyarimana, le doute persistera sur la crédibilité du Président Paul Kagame et sur son rôle dans la planification et le déclenchement du génocide rwandais. L’établissement de la vérité sur cet attentat permettrait aussi d’enlever les nombreuses frustrations des Rwandais qui ont faim d’entamer un processus de réconciliation basée sur la vérité, l’honnêtete et le respect mutuel.
Voici comment le Président Kagame nie son rôle dans l’assassinat des deux Présidents Hutus:
[youtube]sSQJjB0VbJY[/youtube]

– Si vous voulez recevoir par email les articles paraissant sur Rwandinfo Français, cliquez ici.
– Si vous voulez recevoir des articles de Rwandinfo en Francais dans votre Lecteur RSS, cliquez ici

2 comments

1 anne { 01.24.11 at 09:31 }

ce gars là a des fleuves de sang sur les mains et il vit en liberté….

2 Rwanda-USA : Manifestation « historique » à Chicago contre la « dictature » - Jambonews, actualités sur la région des Grands Lacs d'Afrique (Rwanda, Burundi, RDC (Congo), Ouganda, Kenya & Tanzanie) { 06.13.11 at 02:36 }

[…] pour cause, à Oklahoma, Paul Kagame était rentré d’urgence au Rwanda avant même la fin de l’événement dans lequel il était invité, car une plainte avait été déposée contre lui. A New York, nous […]

Leave a Comment