Le pasteur américain Rick Warren exhorte Kagame à ignorer les critiques en répétant: ‘SiboMana’ — Rwandinfo_FR
Tribune d'Information sur le Rwanda

Le pasteur américain Rick Warren exhorte Kagame à ignorer les critiques en répétant: ‘SiboMana’

rick-warren-kagame swearing-sm

6 Sept. 2010
Le pasteur Rick Warren exhibe fièrement son passeport rwandais aux dizaines de milliers de Rwandais présents au stade Amahoro.

Kigali – Pour le pasteur américain Rick Warren ça devient une habitude de prier aux cérémonies des présidents qui prêtent serment. Il l’a fait en 2008 lorsque le président américain Barack Obama prêtait serment et il le refait aujourd’hui à Kigali. Cette fois ci c’est le Général Paul Kagame, que le récent rapport de l’ONU accuse maintenant de crimes de génocide en RD Congo, qui a eu droit au sermon passioné du célèbre pasteur américain hier le 6 Septembre 2010. Et, autre surprise, il a débuté sa prière en annonçant qu’il s’adressait à l’audience “au nom des Etats-Unis d’Amérique”.

Dans un stade « Amahoro » bondé, les cérémonies de prestation de serment ont débuté par des prières de différentes confessions religieuses. Au tour de Rick Warren, celui-ci a lancé aux dizaines de milliers présentes : « Ici je suis chez moi ». Il l’a dit en brandissant un passeport rwandais.

Le pasteur Warren s’est ensuite lancé dans une longue tirade à l’endroit de « ceux qui veulent ébranler les progrès du Rwanda ». « Le passé est passé », a-t-il poursuivi en faisant référence au génocide rwandais de 1994 et certainement aux crimes commis par les troupes de Kagame entre 1993 et 2003 tels que recensés dans le récent rapport de l’ONU.

Les tirades de Warren, qu’il a faites en anglais, ont été ponctuées à plusieurs reprises par le mot « Sibo Mana », qu’il a tenu à prononcer dans la langue rwandaise et dont la traduction littérale est : « ils ne sont pas Dieu ». « Ceux qui ne veulent pas reconnaître les progrès du Rwanda ‘sibomana’ », n’a-t-il cessé de lancer sous de très forts applaudissements.

Le Pasteur Rick Warren, à côté de Tony Blair, Joe Ritchie et d’autres, est un des membres du PAC (Presidential Advisory Committee), un organe regroupant des conseillers internationaux du Président Rwandais Paul Kagame.

4 comments

1 yves { 09.12.10 at 16:05 }

bonjour qu’est ce qu’on peut dire en réaction à ce pasteur ni abanyamerika badushumurije kagame ikindi wakongeraho ni uko iyo yesu yemeza ko abategetsi bashyirwaho n’imana ijuru naryo ryabibiezmo uruhare ndi umukristo mais mfite byinshi nabaza imana ndetse nayinenga ho none se twemerewe kuyikritika (si on ne peut pas c’est un dictateur) niba ibyo yavuze bizasohora quoi qu’il arrive que ça soit bien ou mauvais pour moi je subirai ubwo se imana ikundaabantu ?none se ituretse cg ntitureke il rend compte à personne bivuga ko yatwica yatwicisha yadukiza itadukiza nous subirons en plus s’il venait aujourd’hui ce serait bien au moins twaruhuka abananiriwe muri iyi si .cad ko uko tuzamera ce sont les américains qui le détient heureusement kagame l’a déja compris et les chretien comme moi on se tyrompe on perd notre temps

2 Ukulikose { 10.27.10 at 06:26 }

Mon frère Yves, ne met pas en doute ta chrétiennété. Tu sais que Dieu est juste et impartial! Il connaît tout ce qui se passe et le pourqoui! Si non Il n’allait pas laisser son fils mourir sur la croix! Gardons notre confiance en Lui. Garde à l’esprit que ” le juste ne paîrira point”! Pour ce pasteur américain, s’il est conscient et assume ses actes devant Dieu, ce n’est pas à nous de le juger! Le Juge est là en Haut! N’est pas on moissonnera ce qu’on a sémé!

3 Ukulikose { 10.27.10 at 06:30 }

On moissonnera ce qu’on a sémé: N’est-ce pas on moissonnera ce qu’on a sémé? (c’est ça que je voulais écrire en haut, excuse les fautes d’orthographe)

4 jules cesar { 11.12.10 at 03:10 }

laissez notre président travailler pour la nation en particulier , et pour l’afrique en général.

Leave a Comment