La RDC salue la décision du Rwanda de renvoyer l’affaire Nkunda devant les juridictions militaires — Rwandinfo_FR
Tribune d'Information sur le Rwanda

La RDC salue la décision du Rwanda de renvoyer l’affaire Nkunda devant les juridictions militaires

Laurent Nkunda

Laurent Nkunda

Kinshasa : Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) a salué la décision de la Cour suprême de justice du Rwanda de renvoyer au tribunal militaire, l’affaire Nkunda, ex-chef de la principale rébellion congolaise à l’est de la RDC, l’ex-mouvement armé le Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) .

“Le gouvernement congolais a pris acte de la décision souveraine d’un pays souverain et nous attendons la réponse à la requête d’extradition en RDC de Laurent Nkunda que nous avons introduite pour qu’il soit jugé de ces actes au Nord et Sud Kivu”, a déclaré le ministre congolais de la Communication et porte- parole du gouvernement, Lambert Mende Omalanga, en réaction vendredi à la presse à l’annonce de cette décision.

Le ministre Mende a affirmé qu’on n’est pas encore à cette étape, dire si oui ou non il y a une accusation contre Nkunda, parce que la procédure n’a pas encore commencé, avant d’ajouter qu’ils sont en train de débattre avec le ministre de la Justice rwandaise pour son extradition en RDC.

En effet, la Cour suprême de justice du Rwanda s’est déclaré incompétente pour juger la requête de l’avocat de Nkunda, Stéphane Bourgon (de nationalité canadienne), concernant sa mise en liberté et a renvoyé l’affaire au tribunal militaire.

Pour son avocat, qui s’est aussi réjoui de cette décision, il n’y a pas de mandat d’arrestation ni d’accusation contre Nkunda.

Nkunda avait été arrêté au Rwanda en janvier 2009, à la suite d’une opération militaire conjointe lancée par les armées rwandaises et congolaises pour traquer les combattants du mouvement rebelle Hutu rwandais des Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda (FDLR) opérant dans les zones transfrontalières entre les deux pays.

Le chef de l’Etat rwandais Paul Kagame avait, dans une conférence de presse, répondu aux journalistes que Nkunda était détenu à Gisenyi (Rwanda), en vue de faciliter les relations ” entre nos deux pays” et pour pouvoir gérer, primo, les problèmes causés par les FDLR, secundo, les opérations conjointes contre les FDLR, tertio, le processus de solution des problèmes entre le gouvernement congolais et le CNDP et enfin pour la stabilité.

“L’affaire Nkunda est une affaire purement congolaise, ce sont les Congolais qui la résoudront avant quiconque”, avait-il souligné.

0 comments

There are no comments yet...

Kick things off by filling out the form below.

Leave a Comment