Assassinat de Habyarimana: six proches de Kagame inculpés par des juges français — Rwandinfo_FR
Tribune d'Information sur le Rwanda

Assassinat de Habyarimana: six proches de Kagame inculpés par des juges français

Six proches du président rwandais Paul Kagame ont été inculpés par des juges français dans l’enquête sur l’attentat contre l’avion de Juvénal Habyarimana en 1994, mais ces actes révélés jeudi pourraient paradoxalement attester d’une détente dans une procédure très sensible.

Ces six personnes, dont l’actuel ministre rwandais de la Défense, James Kabarebe, faisaient partie des neuf proches du dirigeant rwandais déjà visés par des mandats d’arrêt émis en 2006 par l’ancien juge Jean-Louis Bruguière. Leur inculpation devrait entraîner rapidement la levée de ces mandats.

Les six personnalités ont été mises en examen (inculpées) entre les 5 et 15 décembre au Burundi par les juges d’instruction antiterroriste Marc Trevidic et Nathalie Poux pour “complicité d’assassinats en relation avec une entreprise terroriste”.

Ils ont été laissés en liberté sans aucun contrôle judiciaire, selon leurs avocats, Léon-Lef Forster et Bernard Maingain.

L’imposition de ces mandats d’arrêt en 2006 avait entraîné une rupture diplomatique entre Paris et Kigali. Il avait fallu trois ans pour que les deux pays parviennent fin 2009 à une reprise de leurs relations.

Les inculpations permettent aussi à ces six personnes d’avoir accès à l’enquête judiciaire et d’éventuellement faire des demandes d’actes.

Le soir du 6 avril 1994, l’avion transportant le président Habyarimana, un Hutu, et son homologue burundais Cyprien Ntaryamira, avait été abattu en phase d’atterrissage à Kigali par au moins un missile antiaérien.

Cet attentat est considéré comme le signal déclencheur du génocide qui fit 800.000 morts selon l’ONU, essentiellement parmi la minorité tutsi.

Deux thèses s’affrontent dans cette enquête: la justice française – compétente dans ce dossier en raison de la nationalité française de l’équipage de l’avion – soupçonne un commando du Front patriotique rwandais (FPR, aujourd’hui au pouvoir) de s’être infiltré à travers le dispositif des Forces armées rwandaises (FAR), pour abattre l’avion depuis la colline de Massaka, qui surplombe l’aéroport.

Une commission d’enquête rwandaise a au contraire imputé la responsabilité de l’attentat aux extrémistes “Hutu Power” des FAR qui auraient voulu se débarrasser du président Habyarimana, jugé trop modéré, pour faciliter un coup d’Etat.

Outre James Kabarebe, figurent parmi les inculpés mentionnés jeudi le général Jack Nziza, le lieutenant-colonel Charles Kayonga, l’ancien militaire Jacob Tumwine, Franck Nziza, soupçonné d’être un des tireurs qui ont abattu l’avion, ainsi que Samuel Kanyemera.

L’ancienne chef du protocole de M. Kagame, Rose Kabuye, elle aussi visée par un mandat d’arrêt, avait pour sa part été inculpée fin 2008. Deux autres Rwandais restent visés par les mandats délivrés par M. Bruguière: Faustin Nyamwasa-Kayumba serait réfugié en Afrique du Sud, selon plusieurs sources. Eric Hakizimana serait pour sa part décédé.

“Les explications fournies par les personnes ont donné un tout autre éclairage à ce dossier et des éléments de faits précis ont été portés à la connaissance des autorités judiciaires en vue de démontrer que la première partie de la procédure était plus le produit d’une manipulation qu’une instruction à charge et à décharge”, ont indiqué dans un communiqué les avocats des mis en examen, Mes Lev Forster et Bernard Maingain.

L’avocat de la veuve de M. Habyarimana, Me Philippe Meilhac, a pour sa part salué une “avancée attendue depuis longtemps”. “Ces mises en examen auraient dû intervenir plus tôt mais elles montrent qu’on approche de la fin de l’enquête”, a-t-il ajouté.

Les deux magistrats avaient effectué un déplacement au Rwanda en septembre au cours duquel ils avaient notamment effectué une reconstitution de l’attentat. Une expertise, dont les résultats sont attendus en mars, doit notamment déterminer d’où provenaient les tirs.
[Belga]

1 comment

1 Dina { 03.16.14 at 06:53 }

I have also travelled etesnxively in great lakes and i am among the congolese who use rwanda airport for flying out of drc. I have also had a lot ox exchange with rwandan civil society as well as congolese one and i am very perplexed by the so called rwanda development.Kigali airport is clean, small and well maintained, i agree. Kigali give a sense of modernity, by the few skyscraper that are builg. But that is all. Tbe remaining rwanda is still extremely poor, and frustration is boiling in civil society, mostly the hutu. They are 80% or more and they dont have any political control and are not evdn represented in political institutions. The few who are in government are just token.The whole rwanda is like a police state, Kagame rull by fear and it js clear after you leave Kigali that Rwanda does not have the means to sustain its ambition.I agree that Kagame is the main prkblem of the great lakes, but first because he has instilled hatred in the region. He has set the tutsi community in a collision path with all the others ethnic group of the region and as such he has taken them ostages. I dont see the tutsi rulling on tbe long run, they ars too small and their killing in Drc ofbthe hutu and the locals are just growing the number of their ennemies.Its normal for them to play us dirty work in the region, it is their only way go secure security of their regime, without us and western backing the regime is dead in 5 months.It is up to congolese to understand world geopolitics and help thkse who are symlathetjc to them, and there are many of us. And for me first thing would be to push for political accountability of congolese leaders, 2) insist in Rwanda contradiction that m23/cndp/adf is a purely congolese problem. The goe report helps on that and the government is starting to do this with some success. 3) insist on the 5 million deads, what Kagame backed militia have done in Drc is beyond horrible, why should it be Ben Afleck or Cindy Mcain who have tobe the more vocal about it. I have never heard drc gvnment official emphasizing this enough. 4) insist for a inter rwanda round dialogue. All of this happening is just a tribal conflict between hutu and tutsies. And this conflict has hijacked a whole region. People should start adressing this on the long run.And for those in state department reading this. Push for a ling lasting solution instead of pushing for short term tactical advantage. We neex rwanda for Darfur somalia and co, but do we need to inconditianaly accept all kagame abuse and shield him, can we continuevto witness all these senseless killing ane be complicit of this genocid of congolese population, and yes i use the word genocid. One day it will all come back to us. Already usa position on goe is unsustainable. Hillary condemn kids dying and women rapped and at the same time give political support to the very same regime responsible of all of that! Thats unsustainable, the old guard of state dpartment working on drc-rwanda problem has to be changed.I get the sense of unity from the congolese population who are attached to their country,and some time it seems irrational to me… however with the type of leader drc has, i am fearing that this unity wont last long. We can help, but drc leaders have to help us as drc civil society is helping us.

Leave a Comment