Appel pour sauver le processus démocratique au Rwanda — Rwandinfo_FR
Tribune d'Information sur le Rwanda

Appel pour sauver le processus démocratique au Rwanda

Le Réseau International des Femmes pour la Démocratie et la Paix (RifDP) lance depuis Laval (Canada) un ‘appel pour sauver le processus démocratique au Rwanda’. Voici le contenu de cet appel:

Excellence Madame la Chancelière,
Excellence Madame la Présidente,
Excellence Monsieur le Président,
Excellence Monsieur le Premier Ministre,
Mesdames les Députées, Mesdames, Messieurs,

Objet: Appel pour sauver le processus démocratique au Rwanda.

Mesdames,
Messieurs,

Les récents événements survenus au Rwanda obligent le RIFDP (Réseau International des Femmes pour la Démocratie et la Paix) à s’adresser encore à Vous pour solliciter votre intervention, afin de sauver la paix et la démocratie au Rwanda.
Si nous nous adressons encore à Vous aujourd’hui, c’est que nous sommes confiantes en votre engagement en faveur de ces valeurs qui, si rien n’est entrepris risquent d’être entravées à jamais au Rwanda.

Excellences Mesdames,
Excellences Messieurs,

Ces événements dont vous êtes sans doute sans ignorer sont jusqu’aujourd’hui encore marqués par l’intensification d’une campagne de diabolisation, de harcèlement et d’emprisonnements des opposants politiques ainsi que du verrouillage de l’espace politique par le régime en place.
Le paroxysme fut atteint le 23 mars 2010, lorsque la police rwandaise a empêché Madame Victoire Ingabire Umuhoza à prendre son avion à l’aéroport international de Kanombe prétextant qu’elle avait encore des interrogatoires à subir.
Cet acte inacceptable qui prive Madame Victoire Ingabire Umuhoza de la liberté de mouvement la place de facto en résidence surveillée et la prive également de son droit inaliénable, à savoir rendre visite à sa famille.
Il conviendrait également de rappeler que quelques semaines auparavant, le régime de Paul Kagame lui avait refusé la tenue de l’assemblée constituante de son parti.

Toutes ces privations de droits à une opposante politique voulant se préparer aux élections et qui est rentrée dans son pays sans kalachnikov à la main sont incompréhensibles et inacceptables, surtout quand elles sont perpétrées par un régime qui a lui-même annoncé la tenue des dites élections.
D’aucuns pensent qu’elles constituent une preuve de plus, pour qui doutait encore, que le dit régime n’est pas prêt à accepter aucun opposant politique et que, tout concurrent politique est déjà candidat à la mort ou à la prison.
Nous, Réseau International des Femmes pour la Démocratie et la Paix (RIFDP), nous restons confiantes en votre humanisme et surtout en votre attachement à la Démocratie et à la Paix et nous osons espérer que vous n’allez pas permettre une telle gabegie.

Nous ne cesserons pas de le dire, les Rwandais, comme tous les autres peuples opprimés à travers le monde, aspirent à se voir gouvernés dans la dignité par des personnes qu’ils auront démocratiquement élues, sans oppressions ni peur du lendemain.

C’est pourquoi, il est dans l’intérêt de l’ordre et de la paix publics, que les partis politiques dans le cadre d’une démocratie pluraliste exercent leurs droits et autonomie de parole et de mouvement.
Nous sollicitons votre intervention pour promouvoir et soutenir le processus démocratique au Rwanda.

La promotion et le soutien démocratique se feront par l’injonction au régime en place à Kigali de libérer tous les leaders politiques emprisonnés comme Déogratias Mushayidi et autres, de laisser les partis d’opposition faire librement leur campagne, de cesser les campagnes d’intimidation et de harcèlement par des interrogatoires incessants infligés injustement à Madame Victoire Ingabire Umuhoza et de rétablir sans délais sa liberté de mouvement.

Convaincues de votre intervention, nous vous prions d’agréer Excellences Mesdames Messieurs, l’expression de nos sentiments respectueux.

Pour le Réseau International des Femmes pour la Démocratie et la Paix (RIFDP)

Perpétue Muramutse,
Anne-Marie Mukamugema,
Clémence Uwimana.

C.I. :
– Secrétaire Général de l’ONU
New York- USA,

– Président du Conseil Européen
Bruxelles- Belgique,

– Aux membres du corps diplomatique accrédités à Kigali,
Kigali-Rwanda,

– Amnesty International,

– Human Right Watch,

– Représentants des ONG,

– Tous les médias.

RifDP: Réseau international des femmes pour la démocratie et la paix
125, rue des Alpes – Laval, Québec – H7G 3V1
Courriel : info@rifdp.org – Téléphone : 514 376-6322

1 comment

1 Johanne Brodeur { 04.05.10 at 15:54 }

La démocratie est une question de droit.

Leave a Comment