Tribune d'Information sur le Rwanda

Le héros du film “Hotel Rwanda”, Paul Rusesabagina, sur le banc des accusés

Mandat d’arrêt international contre Paul Rusesabagina

Paul Rusesabagina, President of Hotel Rwanda Rusesabagina Foundation (HRRF).
“Paul Rusesabagina is next after Ingabire” – says Rwandan prosecutor

Kigali –  La justice rwandaise s’apprête à délivrer un mandat d’arrêt international contre un Rwandais ayant inspiré la réalisation du film “Hôtel Rwanda”, Paul Rusesabagina, actuellement en exil aux Etats-Unis, accusé de collaboration avec des groupes “terroristes” pour déstabiliser le Rwanda, rapporte mercredi Radio Rwanda (publique), citant le procureur général de la République à Kigali, Martin Ngoga.

On rappelle que dans le film “Hôtel Rwanda”, un Hutu, ancien gérant de l’hôtel des Mille Collines, situé en plein centre de Kigali, interprète la manière dont il a sauvé des centaines de Tutsis réfugiés dans cet établissement durant le génocide.

Paul Rusesabagina est accusé de collaboration avec des groupes terroristes pour renverser les “institutions républicaines”, selon les responsables de l’organe de poursuite judiciaire au Rwanda dont les propos ont été rapportés mercredi par Radio Rwanda.

Parmi ces groupes “terroristes”, selon le parquet rwandais, figurent notamment le mouvement rebelle hutu des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) opérant à l’est de la République démocratique du Congo (RDC), ainsi que la Coalition des forces démocratiques (CFD), une branche armée des Forces démocratiques unifiées (FDU-Inkingi), un parti politique d’opposition non encore agrée, dirigé par Mme Victoire Ingabire Umuhoza, actuellement en détention pour les mêmes accusations.

“Nous avons établi lors des investigations que M. Rusesabagira aurait des accointances avec ces groupes terroristes”, a déclaré le procureur Ngoga au cours d’une conférence de presse à Kigali.

[ARI-RNA]

October 27, 2010   1 Comment