Tribune d'Information sur le Rwanda

Rwanda: Dr Eugène Rwamucyo arrêté en France pour génocide

Dr Eugène Rwamucyo

Dr Eugène Rwamucyo

Dr Eugène Rwamucyo, ancien médecin de Maubeuge, suspecté d’avoir participé au génocide rwandais en 1994, a été arrêté ce mercredi à Sannois, dans le Val d’Oise.

Il doit être présenté jeudi au parquet général de Versailles, qui décidera de son placement éventuel sous écrou dans l’attente de sa comparution devant la chambre de l’instruction. Cette dernière devra émettre un avis sur la demande d’extradition de Kigali.

Ancien médecin Rwandais travaillant à l’hôpital de Maubeuge, Eugène Rwamucyo pourrait être impliqué dans le génocide Rwandais en 1994. Il est notamment accusé par Kigali d’avoir participé à des réunions à Butare, en 1994, dont l’une sous l’égide du Premier Ministre de l’époque, Jean Kambanda, condamné à la réclusion criminelle à perpétuité par le Tribunal Pénal International pour le Rwanda (TPIR).

En plus du mandat d’arrêt international émis par Kigali, Eugène Rwamucyo est visé par une information judiciaire ouverte à Paris le 5 février 2008 pour génocide, crimes contre l’humanité et complicités après une plainte du Collectif des Parties Civiles pour le Rwanda (CPCR).

Eugène Rwamucyo a toujours nié avoir participé à l’organisation de ces massacres.

– Si vous voulez recevoir par email les articles paraissant sur Rwandinfo Français, cliquez ici.
– Si vous voulez recevoir des articles de Rwandinfo en Francais dans votre Lecteur RSS, cliquez ici

May 26, 2010   3 Comments

Rwanda: Le candidat de PSD aux présidentielles d’août, Ntawukuriryayo, nie être un candidat “comparse” de Kagame

Kigali – Le vice-président de l’Assemblée nationale du Rwanda, Jean-Damascène Ntawukuriryayo, deuxième candidat désigné par un parti agréé à la présidentielle du 9 août, a rejeté mercredi les critiques de l’opposition le qualifiant de “comparse” du président sortant, Paul Kagame.

Dans une interview accordée au Monitor, le Président Kagame a déclaré la semaine passée qu’il y aura d’autres candidats pour les présidentielles d’août, et il a precisé qu’ils émaneront de partis alliés:
There are people going to stand. There are other candidates [from] parties that are allied to us that have decided to front their candidates. And I respect that. It is healthy. It will make it more lively and competitive...”
Ntawukuriryayo du PSD est un de ces candidats.

Dans une déclaration commune publiée mardi, trois partis de l’opposition, dont les Forces démocratiques unifiées (FDU) non encore enregistrées, ont qualifié de “comparse” de M. Kagame le candidat Ntawukuriryayo du Parti Social Démocrate (PSD).

“Je ne comprends pas de quoi ils parlent. S’ils sont des politiciens, ils devraient plutôt s’atteler à construire leur idéologie au lieu de s’attaquer à des personnes pour la seule raison qu’elles ne sont pas sur leur ligne à eux”, a réagi à l’AFP M. Ntawukuriryayo.

Dans leur déclaration, les trois partis affirment que le PSD est un parti “satellite” du Front patriotique rwandais (FPR) au pouvoir et que la candidature de M. Ntawukuriryayo ne vise qu’à légitimer le scrutin.

Lors de la dernière présidentielle en 2003, le PSD avait fait campagne pour le candidat du FPR, M. Kagame.

“Nous (PSD et FPR) avons toujours été de bons partenaires mais le PSD a toujours été indépendant, consistant et constructif”, a insisté le vice-président de l’Assemblée.

Autres articles:
Rwanda: Jean Damascene Ntawukuriryayo elected as presidential candidate by PSD congress

– Si vous voulez recevoir par email les articles paraissant sur Rwandinfo Français, cliquez ici.
– Si vous voulez recevoir des articles de Rwandinfo en Francais dans votre Lecteur RSS, cliquez ici

May 26, 2010   1 Comment